Un chant de Noël de Charles Dickens

Publié le par kalistina

drole de noel de scrooge
Le soir de Noël, un vieil homme égoïste et solitaire choisit de passer la soirée seul. Mais les esprits de Noël en ont décidé autrement. L'entraînant tour à tour dans son passé, son présent et son futur, les trois spectres lui montrent ce que sera son avenir s'il persiste à ignorer que le bonheur existe, même dans le quotidien le plus ordinaire.

Je connaissais déjà un peu l'histoire de Scrooge, bien que l'ayant confondue jusqu'à récemment avec celle du Grinch (je sais, je sais...). Cela dit, même un peu déflorée, la magie de ce chant de Noël a parfaitement opéré sur moi!

Scrooge est un vieux grincheux, au coeur bien sec, à la méchanceté bien gratuite et hargneuse... Mais on devine facilement la peine sous cette aigreur-là, et contrairement à d'autres lecteurs dont j'ai pu lire les avis ici où là, j'ai tout de suite eu de la compassion pour ce vieil homme. Il me semble en connaître tant, des Scrooge, autour de moi!

Certes, ce méchant-très-méchant se laisse bien vite et bien facilement convaincre de changer ; il aurait pu opposer un peu plus de résistance pour plus de crédibilité. M'enfin, c'est un conte, alors la crédibilité, hein! On peut être un peu gêné également par ce côté "esprit de Noël", les gens sont joyeux, pleins d'amour et de bonheur, c'est bien dégoulinant de guimauve... On sait où les téléfilms américains trouvent leur inspiration d'origine. M'enfin, moi je suis un bisounours, et/ou une midinette, alors je l'aime, cet esprit de Noël, j'aime ces bons sentiments débordants! Dans un roman, un personnage comme le neveu de Scrooge m'aurait donné quelques envies de gifles, mais dans un conte, au contraire, il faut bien un gentil-très-gentil pour contrer le méchant-très-méchant!

Et puis bon, quel style! Quelle vie dans l'écriture! Je me suis vraiment crue au milieu de cette Londres victorienne, sous la neige, à observer les braves dames s'occuper de leur pudding, ces charmants petits enfants chanter leurs chants... Un vrai plaisir.

Je file rejoindre ce pour quoi ce conte a été une mise en bouche, autrement dit mon actuelle lecture des Grandes espérances.

Les avis d'Anne, Caro, Cuné, Florinette, Isil, Karine, Lilly, Majanissa, Stephie...

Publié dans littérature jeunesse

Commenter cet article

La liseuse 05/01/2010 17:58


J'ai aussi lu le livre et j'ai beaucoup aimé ce que Disney en a fait. Un très belle animé quoique assez sombre.


kalistina 06/01/2010 23:35


Je l'ai vue pour la première fois la semaine dernière, la version Disney!


Naïk 19/12/2009 13:45


C'est le livre que j'évoque dans mon prochain billet !
Comme tu l'écris, c'est un conte et il faut le lire comme tel, sans oublier non plus le contexte, et j'aime toujours autant cette histoire ! Bon week end Kali :)


kalistina 19/12/2009 22:51


On a donc un peu le même point de vue!
Faut que j'ouvre mon google reader pour rattraper mon retard... mais j'ai peur d'avance!


Edelwe 18/12/2009 17:30


Je viens de l'ajouter à ma PAL!


kalistina 19/12/2009 22:48


Tu viens de l'acheter, quoi?


Marie 15/12/2009 14:10


Je viens juste de terminer ce livre, j'ai beaucoup aimé !
Comme toi, je n'aime pas les personnages trop simplistes et manichéens dans les romans en général. Mais dans les contes, c'est l'inverse. Toutes les exagérations, caricatures et invraisemblances
sont permises ! Je ne marche pas, je cours, et avec bonheur en plus ! 



kalistina 15/12/2009 21:54


C'est exactement ça!!


Mirontaine 14/12/2009 10:10


Voilà j'ai terminé le livre et je reviens lire ton billet, comme toi, je suis emportée par l'atmosphère de Londres àl'époque victorienne! une belle lecture!


kalistina 14/12/2009 13:20


Ca me fait rêver...