Ilium de Dan Simmons

Publié le par kalistina

ilium

 

Billet précédemment publié sur le Biblioblog.

 

Il serait faux et réducteur que de décrire Ilium comme une simple réécriture de l’Iliade.
Trois histoires différentes nous sont racontées dans ce foisonnant roman, sans lien les unes avec les autres, du moins semble-t-il au premier abord.

 

Sur le mont Olympe, sur Mars, les dieux s’amusent à faire vivre la guerre de Troie grâce à leur maîtrise de la physique quantique : les déplacements dans le temps et dans l’espace n’ont plus de secret pour eux. Contrairement à l’issue de la guerre de Troie, dont seul Zeus a connaissance…
Pour savoir si le déroulement du combat est conforme aux écrits d’Homère, les dieux de l’Olympe ont fait revenir à la vie, grâce à des fragments d’ADN, des scholiastes de diverses époques, les plus éminents spécialistes du récit homérique.

Sur Terre, à une époque plus avancée que la nôtre, vivent quelques rares humains, qui mènent une vie de pacha, entourés de serviteurs high-tech, allant de fête en fête un peu partout dans le monde, se déplaçant grâce à des anneaux de téléportation, et brillant par un total manque de culture (d’ailleurs plus personne ne sait lire). Le passé est une zone floue, qui ne les intéresse d’ailleurs que peu. La vie est belle, on vit jusqu’à cent ans sans tomber malade (en cas d’accident, les anneaux envoient les « patients » à la firmerie pour les réparer), âge auquel on rejoint pour toujours et pour un éternel bonheur les « posthumains ». Un petit groupe d’humains finit par se poser des questions, et ils vont trouver de bien étranges réponses.

 

Enfin, dans l’espace, se déplacent, chacun dans leur vaisseau, quelques moravecs. Inquiets de percevoir un trop plein d’énergie quantique émanant de la planète Mars, les chefs de ces robots humanoïdes, créés par les posthumains, envoient quelques-uns des leurs en mission. Nous suivons donc Mahmut, qui présente certaines ressemblances avec R2D2, et son ami Orphu, qui lui ressemble à une sorte de crabe géant. Entre deux échanges techniques quant à leur mission, nous suivons leurs inénarrables engueulades autour des sonnets shakespeariens et de la Recherche de Proust, chacun défendant son favori.

 

Le lien entre ces trois univers finit par se faire jour, mais bien avant cela le lecteur est déjà captivé par le roman. Tout est passionnant, pas un chapitre ne semble superflu et l’intérêt du livre va bien au-delà de la simple référence plaisante. On s’interroge sur les avancées technologiques et leurs dérives potentielles, sur le libre-arbitre et la nécessité de la culture… Je regrette simplement mon manque total de connaissance en matière de physique quantique : j’aurais aimé déceler le vrai du faux parmi tous les gadgets technologiques et autres avancées dont bénéficient les divers personnages.

 

À noter que Dan Simmons a écrit une suite (dont je ne peux vous parler, ne l’ayant pas encore lue) : Olympos.

 

Les billets de Karine et Keisha.

Publié dans science-fiction

Commenter cet article

Eve 23/10/2012 09:13


Y a 4 "vrai" tomes mais il est édité en générale en version 8 tomes. Ceci dit je l'ai lu en 2 mois c'est te dire si j'ai aimé Hypérion. Le soucis c'est qu'après dès que tu lis auttres chose de
lui, (ou à mon avis autre chose dans la SF) ça souffre la comparaison.


En tout cas je te recommande plus que chaudement la saga, j'avais un a priori sur la sf, mon homme me l'a fait découvrir et je me suis pris chaque livre dans la face tellement j'ai trouvé ça bon
;)

kalistina 01/11/2012 22:03



Moi au contraire j'ai un bon a priori sur les sagas sf, je me dis toujours que je vais adorer, mais ça ne fonctionne pas à tous les coups ;)



Eve 15/10/2012 22:41

je l'ai lu il y a un moment, j'avais bien aimé mais moins que les cantiques d'hyperion. Tu me donnes envie de le relire, surtout que j'ai la suite dans ma PAL

kalistina 22/10/2012 23:56



Je ne peux pas comparer mais tu n'es pas la première à me dire avoir préféré Hypérion... Ca me donne d'autant plus envie de découvrir cette série-là.



Hydromielle 15/10/2012 15:01


J'ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome.


Le second m'attend bien sagement dans ma  biblio mais il est tellement gros que je n'ose pas le lire mdrrrr

kalistina 22/10/2012 23:55



Roooh mais enfin! C'est pas ça qui devrait arrêter une bibliophage comme toi!



bladelor 12/10/2012 11:59


Encore uen série que je veux lire... un jour ! Il paraît que c'est très réussi.

kalistina 14/10/2012 22:25



Je trouve, oui! Il faut que je lise Olympos maintenant ;)



Lystig 11/10/2012 22:17


déjà vu sur un blog....