L’équilibre des paradoxes de Michel Pagel

Publié le par kalistina


Un soldat de l'armée d'Attila, un chevalier maure, une jeune hippie, un cyborg venu d'un lointain futur, un extraterrestre... Comment tous ces personnages peuvent-ils bien se retrouver en France en 1904 ? Ce qui est sûr, c'est que leurs actes risquent fort de changer l'histoire du monde en précipitant le déclenchement de la Première Guerre mondiale... A moins que ne soit rétabli... l'équilibre des paradoxes.

Avec ses paradoxes temporels en cascade dans une Belle Epoque recréée avec soin et fidélité, ce livre entraîne son lecteur de Paris à Tanger en passant par l'Algérie coloniale et constitue, de par son décor et ses enjeux le premier grand roman " steampunk " écrit par un Français.

 

Je ne sais pas vous, mais moi, rien que de lire la quatrième de couverture, ça me met l’eau à la bouche ! J’adore les uchronies, toutes les histoires en « et si…. ».

La narration alterne entre les différents personnages, qui tiennent leur journal respectif. Il y a les 4 héros de « la bonne époque » (1904), puis tous les autres : l’extraterrestre au physique d’armoire à glace mais pacifiste dans les gènes, le savant tout droit sorti de 2232, la cyborg en farouche guerrière, la jeune hippie de 1969, le jeune militaire tout droit sorti de… vous verrez bien quand, et la princesse russe de l’époque des Lumières.

Chaque personnage a son petit caractère ; ils sont un peu caricaturaux, mais c’est plaisant. Sophie est accro au shit et à un certain langage plutôt éloigné des dames du tournant du siècle, Jo a beau débarquer du futur, il est aussi prévenant qu’un gentleman de 1904, et surtout, Romarin est le roi des expressions tordantes (c’est lui, le fameux « patafiole » !).

L’intrigue est à mon goût passionnante, tout est présenté de façon tout à fait logique, et ces affaires de paradoxes sont à vous rendre fou. Et puis, les relations humaines ne sont pas oubliées, et ça fleure les amourettes, là-dedans.

Pour une fois j’étais bien contente que les transports prennent une heure de retard, j’ai pu finir mon passionnant livre pile poil !

Publié dans science-fiction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marine 25/01/2009 15:11

hum ça me donne envie de le lire!^^

kalistina 25/01/2009 23:56


Tu vas te régaler!


Loba 04/02/2007 22:33

je note, en plus j'aime beaucoup cette maison d'édition

kalistina 04/02/2007 23:11

oui, faudra que je jette un oeil à leurs autres titres.

choupynette 01/02/2007 20:20

en effet, ta chronique met l'eau à la bouche! je note

jos du livrophile 01/02/2007 12:22

La 4ème de couv' donne envie, mais ta critique davantage ! C'est le genre de roman que j'aimerais écrire si j'en avais le talent.. Merci du conseil :)

Anne 31/01/2007 16:08

Si,si, j'adore les histoires en "et si..."!

kalistina 31/01/2007 17:02

;-)