La nef des fous de Richard Paul Russo

Publié le par kalistina

nef des fous

L'Argonos est un immense vaisseau qui abrite des milliers d'êtres humains depuis des générations. Tous ont oublié depuis longtemps le but de leur voyage. Bartolomeo Aguilera, handicapé, enferré dans un exosquelette, mais doté d'une intelligence hors du commun, est le conseiller du capitaine. Il sera ses yeux au sein de l'équipe d'exploration d'Antioche, une planète qui émet une transmission probablement humaine. 

 

A bord de ce "vaisseau monde" qu'est l'Argonos, la société s'est reconstruite depuis des siècles, en strates bien définies, selon un système oligarchique. C'est donc sans surprise que naissent et meurent les mutineries, les luttes pour le pouvoir, les manigances et autres complots. Que faire d'autre, de toutes façons, quand cela fait des décennies que le vaisseau erre sans but dans la galaxie?

La découverte d'Antioche va faire naître beaucoup d'espoir, et tout simplement redonner un peu de souffle à cette société qui en manque. Mais elle va aussi bouleverser son fragile équilibre...

 

Il ne faut pas lire pour autant ce roman comme une histoire à suspense - erreur que j'ai faite au début, ce qui a entraîné une petite déception. Bien vite oubliée car le roman est bien écrit, bien mené, et les personnages suffisamment complexes pour être intéressants (surtout le héros, Bartolomeo le stratège mal aimé, et l'évêque).

 

Bref, ce n'est pas le chef d'oeuvre du siècle, ce n'est pas le meilleur roman de space-opera (suppose-je, moi qui n'en ai quasi pas lu?), ce n'est pas celui que je conseillerais à quelqu'un qui veut découvrir la sf, mais ça reste un bon roman, qui manque peut-être un peu d'originalité mais qui tient ses promesses.

Publié dans science-fiction

Commenter cet article

Edelwe 19/02/2013 13:13


Tu en es enfin venue à bout! :)