Le successeur de pierre de Jean-Michel Truong

Publié le par kalistina

Le-successeur-de-pierre-Truong.jpg

Cela fait des siècles que la Bulle de Pierre, écrite par le premier pape, est perdue. Objet de toutes les convoitises, la teneur de son message n'est connue que des souverains pontifes, successeurs de l'apôtre de Jésus. Pour le jeune Calvin, isolé dans son cocon à l'intérieur d'une des immenses pyramides où s'est réfugiée la quasi-totalité de l'humanité, il est des mystères bien plus immédiats : pourquoi a-t-il été séparé de sa mère ? Qui sont ces amis avec lesquels il ne communique que par Web interposé et qui se cachent derrière des avatars aux noms faussement transparents ?... Et pourtant, se peut-il que tous ces faits soient liés au manuscrit disparu ?

 

Voici un roman qui m'a d'ébord intriguée par son auteur, chercheur en intelligence artificielle : un scientifique qui prend pour point de départ l'objet de son travail pour imaginer une histoire, voilà qui rappelle l'origine du genre qu'est la science-fiction. La 4e de couverture, ensuite, m'a bien interpellée : j'aime bien les romans qui flirtent avec l'ésotérisme religieux. C'est toujours périlleux et, il faut bien l'avouer, souvent raté ou trop facile (autre type de ratage, me direz-vous?).

 

Le préambule s'intéresse à cette fameuse bulle de Pierre à travers l'Histoire. J'aurais aimé que ces chapitres soient plus longs, plus développés, je les ai trouvés passionnants.

Le roman en lui-même se passe dans une époque à venir mais bien proche de nous, en l'an 2032. A cette époque, suite à une peste dévastatrice, les humains vivent quasiment tous dans ce qu'on appelle des cocons : des appartements dont ils ne sortent jamais, n'ayant aucun contact avec le monde extérieur ni avec les autres. Les liens ne sont plus que virtuels : tout le monde est connecté, le Web est plus que le quotidien, c'est la vie de tout un chacun.

2032... Certains sont nés dans les cocons (séparés de leur mère à l'âge de 6 ans), mais nombreux sont ceux qui ont connu la vie à l'air libre et le contact physique. Comment ont-ils accepté cet enfermement? Est-ce seulement vécu comme une privation? Et comment faire confiance, comment savoir si ceux avec qui l'on échange sont bien ce qu'ils prétendent être?

 

Le lien avec le préambule vient assez tardivement, mais finalement ce n'est pas si grave. Cette bulle de Pierre est intéressante et on a envie de savoir ce qu'elle a pu devenir, mais le véritable intérêt du roman réside dans la réflexion sur cette drôle de vie pas si inimaginable que cela : l'idéalisation du virtuel, l'individualisme, la propriété intellectuelle etc.

 

Une écriture habile, une histoire prenante, qui pousse à réfléchir et qui donnerait presque envie de lire Teilhard de Chardin : un bon roman de SF qui mérite amplement ses prix.

Publié dans science-fiction

Commenter cet article

Eléa 07/09/2012 18:24


J'aime bcp ton résumé, ma curiosité est piquée, j'aime ce genre de sujet, je note pour ma liste de la biblio ;-)

kalistina 12/09/2012 22:27



Bonne lecture alors ;)



Loto éditions 20/08/2012 16:20


Si vous voulez découvrir l'envers du décor du monde du livre et les aléas de la vie d'un petit éditeur à compte d'éditeur ou bien en savoir plus sur les phases de conception d'un livre, n'hésitez
pas à passer sur mon blog :

http://lotoedition.canalblog.com/

Cordialement

Lystig 17/08/2012 23:03


pourquoi pas...


cela fait longtemps que j'ai de la SF qui traîne mais pas celui-ci !

kalistina 21/08/2012 18:56



Et puis j'aime bien l'idée de lire de la SF française, je n'en lis pas tant que ça!



Le Papou 10/08/2012 19:15


J'avais lu quelques billets, pas beaucoup, mais aucun ne m'avait convaincu...puis vint Kali...Pfuit... faut que je le note, un de plus, tentatrice! Amitiés


 


Le Papou

kalistina 16/08/2012 22:38



Oh, je suis sûre que ta LAL n'est plus à ça près!