Apnées d'Antoine Choplin

Publié le par kalistina

apnees.gif

Alors qu'il se rend au bord d'un lac pour une séance d'apnée (discipline âpre, exigeante et de faible profit), un homme est victime d'une panne de voiture et échoue à Plan-les-Ouates, bourgade qu'il ne connaît pas. Ainsi, dans l'attente d'une réparation, s'ouvrent à lui quelques heures d'une vacuité parfaite dans un espace vierge de tout repère. Embarrassé par cette liberté inopinée - que faire de ce temps ? Pourquoi se diriger ici plutôt que là -, il décide de confier son itinéraire à celui d'une femme dont il entreprend la filature.

Le récit de cet homme, avec son appétit des mots, est singulier et témoigne d'un lien ambigu à la complexité du monde qui l'entoure : sa passion ludique pour la lexicographie serait une manière de tenter de l'embrasser ; son besoin d'apnée, le signe d'une incapacité à le faire.


L'idée de départ de ce court roman est toute simple : un type qui tombe en panne et a une après-midi à tuer, qu'il décide de passer à flâner dans le village où il s'est retrouvé.

Une idée toute simple, donc, mais un court roman avec beaucoup de charme! C'est vraiment le mot qui me vient à l'esprit. Le héros a deux passions, assez atypiques : l'apnée et les dictionnaires ; elles marquent sa vie et chacun de ses choix, même les plus anodins. Son besoin d'apnée devient physique, au détour de certaines ruelles... Quant à son goût pour les mots peu usités, il transparaît tout au long de l'ouvrage, puisqu'il est le narrateur.

Quant à la femme qu'il suit, elle est là pour une raison assez particulière, et sa démarche a quelque chose de très poétique, de mon point de vue.

Le style de l'auteur est d'ailleurs très musical, j'ai eu la sensation de lire une oeuvre hybride, à la frontière de la poésie. L'écriture est exigeante, avec un vocabulaire parfois franchement impossible! Ca m'a parfois semblé d'ailleurs un peu superfétatoire... Mais juste un peu, hein, et pas continuellement!

Je retiens donc de cette lecture la rencontre avec une plume très poétique et très musicale ; un auteur à suivre.


Les avis de Cathulu et Dédale.

Commenter cet article

Caro[line] 26/04/2010 17:36



Je suis ravie que cette lecture t'ait plu !!



kalistina 26/04/2010 23:21



;-D



Grimmy 19/04/2010 23:55


J'aime beaucoup cette maison d'édition (je trouve leurs livres classieux). Je le note !


kalistina 21/04/2010 15:44



Oui, l'objet-livre en lui-même est déjà plaisant, chez eux!