La Princesse de Mantoue de Marie Ferranti

Publié le par kalistina


Barbara de Brandebourg, princesse mantouane " aux yeux las et jaunes, étirés vers les tempes comme ceux des chats ", ainsi qu'elle l'écrit elle-même au sujet de son portrait par Mantegna, est une femme mystérieuse. Je ne puis ni ne veux raconter ici - et encore moins résumer - l'histoire de sa vie. Le lecteur est condamné à passer son chemin, ou à lire ce livre pour assouvir sa curiosité. Je peux seulement lui promettre qu'il sera étonné, sans en dévoiler la cause. " M. F.

Ce roman a reçu le grand prix de l'académie française en 2002 et je me demande bien pourquoi...
L'histoire en elle-même est fade, cette brave princesse n'a pas eu une vie des plus palpitantes, et j'ai détesté les va-et-vient entre le point de vue de la princesse et celui de l'auteur qui nous rappelle qu'il est en train de romancer son histoire à partir d'hypothétiques documents d'archives.
Bref, grosse déception pour moi. Si quelqu'un d'autre l'a lu, je voudrais bien quelques éclaircissements sur l'intérêt qu'on peut trouver à ce livre...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Renucci François-Xavier 30/12/2009 22:29


Bonsoir,
heureux de trouver la trace d'une lecture de ce roman de Marie Ferranti. Il faut que je le reprenne, mais pour ma part, j'avais beaucoup apprécié ce livre. Chez Ferranti se succèdent ainsi de roman
en roman des personnages féminins qui se débatte pour vivre leur vie. J'ai évoqué ce roman sur le blog "Pour une littérature corse".
A bientôt peut-être, et bravo pour votre éclectisme et votre sincérité !


kalistina 30/12/2009 23:20


En toute franchise, je ne garde pas le moindre souvenir de ma lecture... Et comme je n'ai plus le livre en ma possession... Mais je suis heureuse moi aussi de trouver trace d'un autre lecteur!