Le temps des mots à voix basse d’Anne-Lise Grobéty

Publié le par kalistina


Oskar et le héros de l'histoire sont de vrais amis - tout comme leurs deux pères, ces vieux amoureux de la poésie qui partagent une amitié profonde, qui aiment rire et parler au fond du jardin, près des ruches. Jusqu'au jour où tout bascule...
 

Une nouvelle, qui met en scène deux familles, dont les pères sont amis, pendant la 2de guerre mondiale, l’une est juive, l’autre non… ça ne vous rappelle rien ? Moi en tout cas, ça m’a fait penser à Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor.

Le style et l’approche sont en revanche différents. Ici, tout est douceur, évocation, simplicité. Cette histoire est triste mais pleine d’espoir, elle donne foi en l’homme, ce qui fait qu’elle se lit avec grand plaisir.

Cela dit, je dois bien reconnaître qu’elle m’a moins marquée que celle de Kressmann Taylor, plus acerbe mais plus percutante…

Commenter cet article

herb cleansing pill 24/12/2008 09:21

J'ai pour la première fois à votre blog et j'ai vraiment aimé! Maintenant, je vais aller ici plus souvent! Beaucoup utiles et des informations intéressantes!

kalistina 24/12/2008 13:05


Merci, c'est gentil!


Isil 12/07/2008 22:08

Je t'ai taguée.