Le potentiel érotique de ma femme de David Foenkinos

Publié le par kalistina

potentiel erotique de ma femme

Après avoir collectionné, entre autres, les piques apéritif, les badges de campagne électorale, les peintures de bateaux à quai, les pieds de lapin, les cloches en savon, les bruits à cinq heures du matin, les dictons croates, les boules de rampe d'escalier, les premières pages de roman, les étiquettes de melon, les œufs d'oiseaux, les moments avec toi, les cordes de pendu, Hector est tombé amoureux et s'est marié.

Alors, il s'est mis à collectionner sa femme.

 

Voilà un roman bien barré! L'histoire est étrange ; cet Hector qui collectionne tout et n'importe quoi... surtout n'importe quoi! Et ses parents! Et son beau-frère! Bref, chaque personnage ou presque semble vraiment spécial dans ce roman.

Hector est une sorte de anti-héros, un looser des temps modernes, pour lequel j'aurais aimé me prendre un peu plus de pitié, ou alors auquel j'aurais aimé m'attacher... Et il aurait pu vivre son histoire d'amour un peu plus rapidement, il y a quelques longueurs à mon goûts au début du récit.

J'aime assez le loufoque, donc c'est le rythme et non pas le fond qui m'a parfois un peu gênée. Mais ce que j'ai surtout beaucoup apprécié, c'est le style de l'auteur. David Foenkinos a un humour qui est tout à fait celui qui me touche. Je vous livres quelques passages (dont les toutes premières phrases, représentatives) :

"Hector avait une tête de héros. On le sentait prêt à passer à l'acte, à braver tous les dangers de notre grosse humanité, à embraser les foules féminines, à organiser des vacances en famille, à discuter dans les ascenseurs avec des voisins, et, en cas de grande forme, à comprendre un film de David Lynch".

"L'infirmière [...] s'intéressa à son histoire ; enfin, ce qu'elle savait de son histoire, c'était son dossier médical. C'est peu dire qu'il existait des accroches plus glorieuses. Existe-t-elle cette femme qui vous offrira son corps parce qu'elle aime votre façon de ne jamais rater le rappel du DT polio? Oh, vous m'excitez, homme précis des vaccins".

"Hector devait faire très attention, une tyrannie le guettait, et, fidèle à sa légendaire impolitesse, la tyrannie ne frappait jamais avant d'entrer".

Voilà typiquement ce qui m'a plu... Donc, l'histoire m'a plu mais sans me transcender ; tandis que le style de l'auteur me donne davantage envie de le découvrir, avec un récit et des personnages différents.

J'ai encore une petite remarque à faire : qu'est-ce que c'est que cette fixette, plutôt peu flatteuse, pour ma belle Helvétie?! Mmm?

"Quand on sort de convalescence, on aimerait habiter en Suisse".

"On se marie? Oui, on se marie. Quelle simplicité ce Hector et cette Brigitte. On aurait dit des héros suisses".

"Ernest trouvait qu'on éduquait trop les enfants comme s'ils étaient en vacances en Suisse : "C'est vrai, on dirait tous qu'ils ont de l'asthme! Dans de telles conditions, comment s'étonner de la mollesse et de l'immaturité de cette génération?"".

 

Les avis d'Amanda, Anne, Celsmoon, Emeraude, Hydromielle, Infolio, Joëlle, Jules, Karine, Louis, Miss Alfie, Praline, Sylire, Tiphanya. Qui l'ont quasiment tous lu suite à l'intense buzz alimenté par Caro[line]!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Edelwe 26/09/2010 11:33



Perso, je me suis vraiment ennuyée...trop superficiel selon moi!



kalistina 26/09/2010 14:08



Comme je le disais à Kikine, c'est vrai que c'est particulier.



Kikine 25/09/2010 23:51



Je l'ai lu pour découvrir l'auteur chouchou de Caroline et je n'ai pas trop accroché... J'ai bien aimé superficiellement mais pas en profondeur. C'est trouvé ça lourd en fait



kalistina 26/09/2010 14:07



C'est un style très particulier ; j'ai bien aimé sans sauter au plafond, mais je comprends que certains puissent ne pas aimer du tout, ou au contraire adorer comme Caro!



Tiphanya 23/09/2010 12:10



Je suis ton exact opposé. Le récit était trop loufoque pour moi.


Et je pense que l'auteur devrait engager Caroline comme agent, son buzz fonctionne tellement bien !



kalistina 23/09/2010 22:14



Ah ça c'est clair! Elle ferait une excellente attachée de presse!



irrégulière 22/09/2010 14:16



J'avoue que le titre m'intrigue beaucoup, et ce depuis longtemps...



kalistina 22/09/2010 15:39



Le titre suscite en effet la curiosité, mais je ne le trouve pas forcément très représentatif de l'histoire.



Emeraude 21/09/2010 22:51



c'est drôle mais ça m"étonne qu'il y ait encore des personnes sur la blogosphère qui ne l'ait pas lu!!! ;-)


Et avant la délicatesse, à chaque fois qu'on me demandait un Foenkinos (peut être 5/6 fois par an?) je me demandais si caroline n'était pas passé par là!! ;-) Maintenant, tout le monde le
connaît, même en dehors de la blogosphère (Caro je taquine hein!) parce que la délicatesse a vraiment mérité son succès! (je te le conseille vivement aussi!)



kalistina 22/09/2010 12:59



Voui, j'avais plusieurs trains de retard!


Donc c'est avec "La délicatesse" qu'il a vraiment eu son succès public? C'est vrai qu'à force de voir son nom partout sur les blogs depuis plusieurs années, on finit par ne pas savoir de quoi il
en retourne dans le monde extérieur...!