Le mystère de la chambre jaune de Gaston Leroux

Publié le par kalistina

mystere de la chambre jaune

La porte de la chambre fermée à clef "de l'intérieur", les volets de l'unique fenêtre fermés, eux aussi, "de l'intérieur", pas de cheminée... Qui a tenté de tuer Mlle Stangerson et, surtout, par où l'assassin a-t-il pu fuir de la chambre jaune ? C'est le jeune reporter Rouletabille, limier surdoué et raisonnant par "le bon bout de la raison, ce bon bout que l'on reconnaît à ce que rien ne peut le faire craquer", qui va trouver la solution de cet affolant problème, au terme d'une enquête fertile en aventures et en rebondissements. Tenant en haleine le lecteur de la première à la dernière page, Le Mystère de la chambre jaune est devenu un classique du roman criminel.

 

Travailler avec des jeunes et des livres et ne pas avoir lu Le mysère de la chambre jaune, je me suis dit que ce n'était vraiment plus possible! C'était donc pour parfaire un peu ma "culture professionnelle" que j'ai décidé de lire ce roman, qui m'a apporté ce que j'en attendais, ni plus ni moins. 


Joseph Rouletabille est un exaspérant coquelet, très sûr de lui et de son intelligence, s'estimant le seul ou presque à pouvoir résoudre des affaires "par le bon bout de la raison". C'est une petite tête à claques, donc, mais je lui ai tout de même trouvé quelque chose de sympathique!

 

Il s'agit d'un whodunit classique, avec une énigme à première vue insolvable, que le jeune reporter va bien évidemment parvenir à résoudre. J'ai passé un bon moment avec ce roman, je n'avais pas deviné l'identité du coupable ; en revanche, j'avais compris les circonstances et raisons des agressions dont a été victime Mlle Stangerson, et c'est évidemment très déplaisant d'avoir raison dans ce cas! Quelques détails de l'affaire me semblent un peu tirés par les cheveux, d'ailleurs. Bref, un bon moment, mais je ne suis pas devenue fan du petit freluquet pour autant.

 

challenge necrophile

 

Les avis de Canel et Joëlle.

Publié dans romans policiers

Commenter cet article

Luna 31/10/2011 09:59



Habituellement j'ai un peu de mal avec les policiers de cette "époque" mais celui-ci est vraiment bien passé :)



kalistina 01/11/2011 15:23



Moi j'aime bien au contraire les policiers à l'ancienne, ils font la part belle à l'énigme et n'ont pas besoin de lancer de la poudre aux yeux du lecteur avec du glauque toutes les 3 pages.



Karine:) 02/03/2011 17:35



Je l'ai lu ado et je l'avais bien aimé.  En plus, je n'avais pas trouvé le qui, ni le comment, ni le pourquoi donc bon, ça aidait.  Et j'aime biein Rouletabille, malgré son côté tête à
claques!



kalistina 04/03/2011 11:30



Moi aussi je l'ai bien aimé Rouletabille, j'ai rien contre les héros un peu tête à claques ;-)



Anne 26/02/2011 11:25



Je ne l'ai pas lu mais je l'ai vu à la télé et l'adaptation m'avit bien plue.



kalistina 27/02/2011 01:02



J'aimerais bien la voir aussi, ainsi que la suite! J'aime bien Denis Podalydès (ou Bruno? je ne sais jamais qui est qui).



Lilibook 25/02/2011 22:12



ahhh lu quand j'étais ado, j'avais beaucoup aimé



kalistina 26/02/2011 02:01



Je constate que ça plait bien aux ados, c'est d'ailleurs à force d'entendre des élèves me dire "haaan madame il est trop bien!" que j'ai voulu le lire moi aussi!



Naïk 25/02/2011 18:37



Bonjour Kali ! J'avais bien aimé Leroux quand j'étais ado, mais le genre du polar a beaucoup évolué, c'est vrai. A replacer dans un contexte, sans doute... à bientôt :)



kalistina 26/02/2011 01:59



Exactement, à replacer dans un contexte. Difficile cependant de prendre ce recul quand on a lu du policier plus récent...