La tournée d'automne de Jacques Poulin

Publié le par kalistina

La-tournee-automne---Jacques-Poulin

- Je m'appelle Marie, dit-elle.
Il toussa pour s'éclaircir la voix. - Moi, les gens m'appellent le Chauffeur. J'ai un camion avec des livres... un bibliobus. Mon travail consiste à prêter des livres. - Vous faites des tournées ? - Oui. Je visite les petits villages entre Québec et la côte nord. C'est un grand territoire... Je fais la tournée au printemps, une durant l'été et une à l'automne. Il eut du mal à prononcer le dernier mot et son visage s'assombrit.
La femme le regarda plus attentivement. Il détourna la tête, se mit à contempler l'horizon brumeux. Ils restèrent silencieux, côte à côte ; ils avaient la même taille, les même cheveux gris.

 

Le Chauffeur ne conduit pas n'importe quel véhicule : il a un bibliobus, avec laquelle il fait ses tournées à travers une partie du Québec. Il va à la rencontre des lecteurs de tous horizons, conseille ceux qui le souhaitent et ne s'offusque pas lorsque certains de ses livres ne lui reviennent jamais : le livre continue à vivre et à rencontrer d'autres lecteurs. En voilà un qui a une âme de bookcrosseur!

Mais le Chauffeur est aussi bien seul. Comme il a aménagé un ancien camion de laitier, il a toujours la compagnie des chats... Mais quand il rencontre Marie, une française qui accompagne une troupe de fanfare en tournée, il a envie de la revoir. Les deux tournées finissent donc pas se suivre jour après jour dans les petits villages québecois.

 

La tournée d'automne est donc un joli petit roman, empli de jolis petits moments! Le Chauffeur s'interroge sur sa vieillesse et le temps qui passe ; puis Marie lui apporte une certaine sérénité. A moi lectrice, il m'a fait découvrir de beaux paysages québecois, car ce roman est aussi une sorte de récit de voyage. J'ai aussi pu noter quelques noms d'auteurs inconnus, dont Le Chauffeur a quelques ouvrages dans ses rayonnages, comme Tchingiz Aïtmatov...

 

Ce roman est tout en sensibilité et douceur, c'est une lecture très apaisante. Certains le trouveront peut-être justement trop simple, trop enfantin, voire carrément gnan gnan ; et c'est vrai qu'il m'est arrivé de le penser à la lecture de certains passages. Et puis cette douceur diffuse et moelleuse a pris le dessus ; certes, ce n'est pas un roman incontournable, mais il fait du bien! Une agréable lecture, donc.

 

Il s'agissait d'une lecture commune avec Canel et Petite Fleur. Il avait déjà été lu par Allie, Anne, Antigone, Armande, Cathe, Cathulu, Celsmoon, Charlie Bobine, Florinette, Gambadou, Grosminou, Joëlle, Kattylou, Keisha, Laconteuse, Lilly, Lily, Lisa, Lou, Lucy, Malice, Marie, Mirontaine, Miss Alfie, Ori, Papillon, Sylire, Thracinée...

Commenter cet article

Marie 12/06/2010 22:47



Ce livre a été un coup de coeur, un moment de bonheur à cause de cette douceur enveloppante...  



kalistina 13/06/2010 00:21



Je n'ai pas eu de coup de coeur, mais j'ai aimé moi aussi cette sorte de langueur.



Theoma 08/06/2010 16:30



C'est officiel : je suis maintenant la seule de la blogo à ne pas l'avoir lu ;-)



kalistina 09/06/2010 14:56



Meuh non, ou alors on peut tous dire ça pour un livre ou pour un autre ;-)



yueyin 06/06/2010 18:51



Il est dans ma pal celui-là et j'avoue que j'ai assez hâte de l'en tirer :-)



kalistina 06/06/2010 19:30



C'est vite lu en plus.



pimprenelle 06/06/2010 13:38



Je n'arrive pas à dire si je suis tentée ou pas... Je passe donc!



kalistina 06/06/2010 15:26



T'as raison, faut pas craquer à chaque fois sinon on ne s'en sort plus ;-)



mango 05/06/2010 15:50



Vous êtes 31 à l'avoir lu! Ce nombre m'impressionne! A lire les billets cependant,je constate que tout le monde ou presque l'aime bien mais sans véritable enthousiasme alors j'hésite! 



kalistina 06/06/2010 15:25



Peut-être même plus! Je n'ai recensé que les billets que j'ai trouvés dans mon google reader, et je suis bien certaine de ne pas y avoir tous les bloggeurs, donc!