La confusion des sentiments de Stefan Zweig

Publié le par kalistina

confusion_des_sentiments.jpg

Au soir de sa vie, un vieux professeur se souvient de l'aventure qui, plus que les honneurs et la réussite de sa carrière, a marqué sa vie. A dix-neuf ans, il a été fasciné par la personnalité d'un de ses professeurs ; l'admiration et la recherche inconsciente d'un Père font alors naître en lui un sentiment mêlé d'idolâtrie, de soumission et d'un amour presque morbide.


Le jeune homme héros de ce récit est encore plein de fougue adolescente ; il n'a d'abord aucune envie de se mettre aux études, mais, voyant à quel point son père est meurtri de son mauvais comportement, il se décide à suivre, un peu par hasard, le cours du professeur qui va changer sa vie.

On sent bien, dans ses paroles, qu'il est entier, et pas toujours réfléchi. Il est blessé de ce qu'il pense être l'indifférence de son professeur à certains moments... Et, si l'on connaît déjà la trame de l'histoire, ou si tout simplement on a compris de quoi il en retourne réellement, c'est d'autant plus tragique. On sent tout le sacrifice du professeur, le masque qu'il se force à porter pour le bien du jeune homme... Et on souffre avec lui.

Dans son billet, Papillon compare Zweig à un musicien ; je partage son avis, il manie si bien la langue qu'elle est pleine d'une musicalité qui vous chavire. Quel talent pour nous faire ressentir ce foisonnement d'émotions, cette confusion des sentiments! Et que le titre est donc bien choisi! La trame en elle-même est déjà remarquable : il faut du courage pour aborder ce genre de sujet à la fin des années 20. Mais c'est ce jeu avec les mots qui parvient à nous chambouler ainsi, et Zweig est décidément un immense écrivain, que je suis heureuse de revoir au goût du jour.

 

challenge_ich-liebe-zweig.jpg   defi_classique.jpg

 

Les billets d'Abeille, Calypso, Emeraude, Karine :), Keisha, Kikine, Lael, Lilly, Lisa, Papillon, Tamara.

Commenter cet article

Liyah 17/04/2010 13:37



Je dois vraiment le lire celui-la ! Dans ma PAL depuis longtemps mais toujours pas lu !



kalistina 17/04/2010 14:00



Et quel bon moment tu vas passer, chanceuse!



lancellau 08/04/2010 10:25



Que j'ai aimé ce texte, lu il y a maintenant quelques années!!! Un de mes meilleurs souvenirs de lecture ,mais il faudrait que je le relise pour rafraichir tout cela!!



kalistina 08/04/2010 12:10



Toi aussi tu fais partie de la grande confrérie des fans de Zweig?



Stephie 07/04/2010 12:46



j'en ai vu une adaptation au théâtre il y a deux semaines et j'ai beaucoup aimé ;)



kalistina 07/04/2010 22:06



Je crois qu'il y a eu un film aussi!



pimprenelle 07/04/2010 11:37



J'ai lu Le joueur d'échec.
J'ai aimé.
Mais pas tentée de relire l'auteur pour le moment.



kalistina 07/04/2010 12:03



Rien ne presse, je gage qu'on publiera Zweig encore longtemps!



cocola 06/04/2010 20:49



Ben oui, je sais pas pourquoi celui-ci plutôt qu'un autre... Je pense que c'est simplement les mots de Zweig qui m'ont particulièrement touchée !