L'attrape-coeurs de J.D. Salinger

Publié le par kalistina

" L'attrape-coeurs ", roman de l'adolescence le plus lu du monde entier, est l'histoire d'une fugue, celle d'un garçon de la bourgeoisie new-yorkaise chassé de son collège trois jours avant Noël, qui n'ose pas rentrer chez lui et affronter ses parents. Trois jours de vagabondage et d'aventures cocasses, sordides ou émouvantes, d'incertitude et d'anxiété, à la recherche de soi-même et des autres. L'histoire éternelle d'un gosse perdu qui cherche des raisons de vivre dans un monde hostile et corrompu.

Holden Caulfield, 16 ans, s'est encore fait virer de son lycée... Il n'ose pas l'avouer à ses parents et doit donc attendre mercredi pour rentrer passer chez eux les fêtes de Noël. Ce sont trois jours d'errance et de questionnements qui commencent.
Holden est un ado, il rejette ce et ceux qui l'entourent, ses copains de chambre sont de pauvres types, les profs sont barbants, son père fait un métier qui ne sert qu'à flouer les gens pour aller jouer peinard au golf le dimanche... Bref, jamais content, un ado, quoi. Certains trouvent tout de même grâce à ses yeux, comme sa petite soeur Phoebe, qu'il adore. Cet attachement est vraiment touchant! On voit d'ailleurs à plusieurs reprises qu'il n'est pas si odieux qu'il le prétend envers les autres, notamment lorsqu'il s'inquiète de la peine qu'éprouvera sa mère lorsqu'elle le saura viré encore une fois.
Au départ, j'ai souri à lire le style de l'auteur, c'est véritablement un ado qui s'exprime! Bien que ma traduction utilise des expressions vraiment datées... J'aurais été ado, j'aurais trouvé ce roman terriblement ringard à cause de ça. J'ai aussi été touchée par le désarroi de Holden, qui tente de jouer aux adultes, mais qui a des réactions et réflexions d'ado, voire d'enfant parfois. Il est finalement très seul, et on a envie de l'aider, bien qu'on sache qu'il ne nous écoutera pas...
Cela dit, je n'ai pas eu de coup de coeur pour ce roman, je dirais même qu'il n'aurait pas fallu qu'il soit plus long, sinon j'aurais décroché. Je comprends qu'un tel style ait pu être novateur à sa sortie en 1951. Mais je ne me suis pas reconnue en Holden et je pense que je me serais encore moins identifiée à l'adolescence (j'étais moins tolérante, je l'aurais juste pris pour un gosse de riche en pleine crise idiote!).

J'ai recopié ci-dessous un petit passage qui me semble assez représentatif, et du style et des idées : Holden évoque ici l'ambiance dans les collèges de garçons.
"Y a que des types foireux, et tout ce qu'ils font c'est étudier afin d'en savoir assez pour arriver plus tard à s'acheter une saloperie de Cadillac, et faut prétendre que ça vous embête si l'équipe de foot a perdu, et on glande du matin au soir à baratiner sur les filles et sur l'alcool et le sexe, et on forme des petits groupes merdiques de soi-disant copains qui se serrent les coudes".

L'avis de Christelle, avec laquelle j'ai partagé cette "lecture commune", mais aussi ceux d'Allie, le Bibliomane, Choupynette, Cuné, Essel, Karine :), Malice, Praline.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laetitia la liseuse 20/10/2009 19:56


souvenirs du collège. Je l'ai encore mais jamais relu. Peut-être à tenter à nouveau pour voir. Je vois que tu lis L'ancre des rêves. Un coup de coeur pour moi. J'espère qe ce sera aussi
ton cas.


kalistina 21/10/2009 01:17


Je le termine à l'instant et c'est un coup de coeur aussi, quelle lecture!!


Virginie 18/10/2009 19:43


En fait pour le style, pour l'avoir lu en français et en anglais, je peux dire que la VO est nettement meilleure, et on n'a pas ce problème du style un peu décalé, ou du moins c'est moins marqué.
Par contre, moi ça a été un gros coup de coeur;o)


kalistina 18/10/2009 19:48


J'avais bien supposé en effet que la traduction n'étais plus trop à la page... Maintenant, je n'ai pas suffisamment aimé pour avoir envie de le relire en VO!


Mariel 16/10/2009 19:11


Malgré ton avis un peu mitigé, un  brin déçu, je pense tenter cette lecture. Depuis le temps que le livre me fait de l'oeil...


kalistina 16/10/2009 23:56


Tu as raison, s'il te titille, lis-le, quoi que tu lises ou entendes à son sujet! Faut se faire son avis !


Grominou 16/10/2009 16:35


Je l'ai lu il y a plusieurs années en VO (et d'après l'extrait que tu donnes je crois que j'aurais détesté la traduction), j'avais aimé mais sans vraiment comprendre pourquoi c'est un livre culte
aux USA!  C'était sans doute révolutionnaire en 1950, mais plus maintenant...


kalistina 16/10/2009 23:51


Je ne suis pas sûre que ça séduise les ados de demain, sauf si la traduction est revue.


belledenuit 16/10/2009 14:37


Ce que tu en dis et l'extrait que tu as mis ne me donnent pas du tout envie de le tenter ! Ma LAL et moi te remerçions


kalistina 16/10/2009 23:51


Si on peut rendre service :p