Firmin de Sam Savage

Publié le par kalistina

firmin

Firmin raconte l'histoire d'un rongeur érudit qui a vu le jour dans les sous-sols d'une librairie de Scollay Square, vieux quartier en péril du Boston des années 1960. Plein d'appétit pour les mots, épris de nourritures spirituelles autant que terrestres, Firmin ne peut communiquer tous ses coups de coeur ni exprimer ses détresses, et voit avec révolte se déliter sa race comme son quartier, cernés par l'incompréhension des hommes et par les mécanismes du profit. Mais la rencontre avec un romancier marginal le sauve du pessimisme ambiant.

 

La couverture avec le petit ratou sur sa pile de bouquins a un côté craquant, et que dire du sous-titre! Je n'ai aucune aversion pour les rongeurs, j'aime plutôt bien ceux qui sont domestiqués, alors je trouvais le pitch de départ bien intéressant : un rat qui grandit au sous-sol d'une librairie et qui va grandir entouré de livres, quel beau tableau.

 

Mais Firmin m'a franchement déprimée : il est seul, mal-aimé, aigri, dépressif, vit dans un quartier qui lui-même est sur le déclin... bref, c'est morose. On pourrait vite arriver au raccourci selon lequel la lecture est un loisir solitaire, réservé aux déprimés ronchons qui préfèrent s'enfermer dans leur coin. Quant à la narration, je l'ai trouvé plutôt confuse, ça m'a gênée à plusieurs reprises.

Pour sauver un peu les meubles, je peux vous dire que j'ai apprécié le passage central du roman, lorsque Firmin rencontre l'écrivain ; enfin un peu d'échanges, de nouvelles pensées, un peu d'action!

 

Bref, ça aurait pu donner un roman d'enfer, mais j'ai été déçue, je pense être passée un peu à côté de ce roman qui a pourtant séduit bon nombre d'autres lecteurs.

 

Les billets de Dédale, Emma, Esmeraldae, Fashion, Joëlle, Keisha, Mango, Michel.

Commenter cet article

Enigma 20/02/2012 15:39


Personnellement j'ai bien aimé, mais sans plus. c'est vrai que ça déprime un peu ^^

kalistina 28/02/2012 13:18



J'ai déjà en partie oublié le roman, tu vois...



Noukette 31/01/2012 00:29


Pfffffffff........ J'avais tellement pas accroché que j'avais abandonné dans les 100 premières pages ! J'en avais quand même fait un billet, je me demande bien pourquoi ! ;-)

kalistina 31/01/2012 19:50



Moi aussi je fais parfois des billets en cas d'abandon! Justement pour dire pourquoi j'ai laissé tomber, ce qui m'a déplu... T'as eu raison!



Joelle 23/01/2012 18:00


J'ai moi aussi trouvé cette lecture plombante ... c'est vraiment pas joyeux alors que le thème de départ aurait pu apporter de savoureux moments !

kalistina 23/01/2012 19:58



Exactement, ça aurait pu être super...



Michel 21/01/2012 21:12


Le problème du rat c'est qu'il n'a peut être pas de livre d'humours ou de psy

kalistina 22/01/2012 16:54



Rôh l'angoisse, tout seul avec des milliers de livres, mais que du déprimant... en effet, vu comme ça...!



Ys 20/01/2012 23:44


j'ai éprouvé exactement la même chose que toi : ce Firmin est déprimant et cette lecture m'a déçue.

kalistina 21/01/2012 13:29



Oui, un rat dépressif et aigri, ça peut être caustique cinq minutes mais après ça plombe...