Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay

Publié le par kalistina

elle s appelait sarah

Lorsque la police française fait irruption dans leur appartement en pleine nuit, Sarah enferme son petit frère dans un placard et emporte la clé, persuadée qu’elle reviendra le libérer très vite. Mais elle fait partie des milliers de juifs arrêtés lors de la rafle du Vel d’Hiv en juillet 1942.

Soixante ans plus tard, Julia Jarmond, journaliste d'investigation, retrouve sa trace. Dès lors, le visage de la petite fille ne la quitte plus. Contre l'avis de son mari – dont la famille cache un terrible secret –, elle veut à tout prix savoir ce qu’il lui est arrivé. La petite Sarah a-t-elle survécu ? Vit-elle peut-être encore ?

 

Deux histoires se chevauchent : celle de Sarah, petite fille arrêtée avec ses parents lors de la rafle du Vel d'Hiv en 1942, et celle de Julia, journaliste, qui cherche à découvrir, en 2002, ce qui a pu arriver à Sarah.

Ce qui arrive à Sarah est bien évidemment extrêmement poignant et émouvant. Elle ne peut pas croire que des Français puissent leur en vouloir autant, à elle, à ses parents, à tous ceux qui comme elle portent l'étoile jaune. Elle ne peut pas comprendre ce qu'ils ont bien pu faire de mal pour subir tout ce qu'on leur fait. On suit ses déplacements forcés, de chez elle au Vel d'Hiv, du Vel d'Hiv à Beaune-la-Rolande...

Les passages consacrés à Sarah alternent avec ceux mettant en scène Julia, américaine, la quarantaine, et journaliste chargée un beau jour d'écrire un article pour les 60 ans de la Rafle du Vel d'Hiv. C'est ainsi qu'elle va découvrir l'histoire de Sarah, et chercher à savoir ce qui a bien pu arriver à cette petite fille.

 

Certains aspects du roman, assez manichéens, m'ont agacée : ce sont avant tout les personnages de l'époque moderne. Julia, puisqu'elle est américaine, est forcément grande, sportive et athlétique ; sa belle-famille française, hautement bourgeoise, est pincée et peu encline au dialogue familial ; sa fille Zoë est pleine d'esprit et bien mûre pour son âge ; etc. C'est attendu, quoi. Je n'ai lu qu'un seul autre roman de Tatiana de Rosnay et j'ai eu l'impression de retrouver quelques traits communs chez les personnages des deux romans. Impression?

Mais il faut passer outre ce bémol : c'est plutôt bien écrit (mieux que Moka à mon goût) et vraiment très émouvant. C'est un roman accessible qui traite d'une période de l'histoire à laquelle on devrait tous s'intéresser, et je suis ravie de son succès. L'histoire de Sarah me marquera certainement.


L'adaptation sort au cinéma ce mercredi!

 

Les billets d'Ankya, Brize, Calypso, Charlie Bobine, Doriane, Hathaway, Lystig, Miss Alfie.

Commenter cet article

Nico 02/11/2010 12:25



Je suis également partagé concernant ce roman. J'ai apprécié la partie historique (bien que trop courte), mais, tout comme toit, j'ai eu du mal avec la contemporaine, notamment la narratrice qui
nous agace avec ses petits problèmes et les divers clichés qu'elle accumule sur les Français et Américains. Bref, c'est une sorte de roman fast food, avec un mélande de seconde Guerre mondial et
de "chick litt", bref, tout ce qu'il y a de plus commercial. Tout cela me choque un peu...



kalistina 02/11/2010 13:57



C'est vrai que c'est très commercial, et ce n'est pas de la grande littérature, c'est certain. Mais je trouve qu'on peut en tirer un constat tout de même assez positif : il est, du coup, beaucoup
vendu et beaucoup lu, et éclaire des milliers d'habituels non lecteurs sur cette phase de notre histoire.



Marie 30/10/2010 20:55



Aaahhh ! Ce livre me fait envie depuis un bon bout de temps....


 



kalistina 01/11/2010 01:32



D'autant qu'on le voit partout en ce moment!



Zorane 16/10/2010 13:18



Pour une fois le film me tente plus que le livre



kalistina 16/10/2010 13:49



Ah oui?



lili 16/10/2010 12:54



J'ai été très émue par cette lecture faite il y a deux ans, je crois. Un très beau roman, mais je n'irai pas voir le film.



kalistina 16/10/2010 13:49



Pourquoi? Peur d'être déçue...?



Karine:) 13/10/2010 23:43



Il ne m'a jamais vraiment tentée, malgré le tas d'avoir positifs... Je ne sais pas pourquoi mais je suis presque certaine que je vais être énervée.  Pourtant... rien ne laisse présager ça...



kalistina 16/10/2010 13:47



On a des impressions parfois comme ça...