Ceux qui vont mourir te saluent de Fred vargas

Publié le par kalistina

ceux_qui_vont_mourir_te_saluent.jpg

A priori, tous les dessins de Michel-Ange ont été répertoriés. Et lorsque l'un d'eux fait une apparition discrète sur le marché, il y a tout lieu de supposer qu'il a été volé. Le plus incroyable, c'est que celui qui est proposé à Henri Valhubert, célèbre expert parisien, provient probablement du Vatican ! Qui se risquerait à subtiliser les trésors des archives papales ?

L'affaire se complique lorsque Valhubert est assassiné, un soir de fête, devant le palais Farnèse. Instantanément, les soupçons se portent sur le fils de la victime. Ce dernier fait partie d'un curieux triumvirat d'étudiants, aux surnoms d'empereurs : Claude, Néron et Tibère. En résidence à Rome depuis plusieurs années, tous trois entretiennent des liens singuliers avec la veuve de Valhubert. Une femme au charme envoûtant...

 

Il y a quelques temps, Pimprenelle nous a proposé de découvrir Fred Vargas ; c'est aujourd'hui que les participants publient leurs avis de lecture.

J'ai lu il y a deux mois maintenant ce romans policier un peu différent des autres Vargas que j'avais pu lire précédemment, puisque nous n'avons pas ici de personnage récurrent.

Cela dit, les héros de ce roman-ci sont bien particuliers, très "vargassiens" : un triumvirat d'étudiants français, partis faire leurs études à Rome et portant pour pseudonymes des noms d'empereurs romains. Ca les rend un peu mégalos, d'ailleurs ; ils ont tendance à adopter certains traits de caractèresde leurs illustres et antiques homonymes. Mais ils sont tellement perchés qu'ils en deviennent bien intéressants, comme souvent avec les personnages de Vargas. Ils m'ont parfois fait penser aux évangélistes.

C'est l'inspecteur Valence qui mène l'enquête ; il est un peu perdu, entre tout ce qu'on lui cache et ces trois urluberlus qui le laissent parfois un peu perplexe. Sympathique, cet inspecteur Valence!

Cependant, pour en revenir à l'intrigue, je ne l'ai pas trouvé particulièrement captivante. Si on ajoute à ce bémol des personnages déjantés mais moins attachants que ceux qu'on connaît dans les autres "rompols", on peut dire que j'ai bien aimé ce roman, comme tous ceux de Vargas que j'ai pu lire, mais qu'il ne fera pas partie de mes préférés.

 

fred_vargas-logo.jpg

 

Les billets d'Argantel, Charlie Bobine, Hathaway, Isabelle, La livrophile, Lounima.

Publié dans romans policiers

Commenter cet article

Lounima 17/06/2010 06:57



Voilà, c'est tout à fait cela : une lecture qu'on apprécie mais qui ne sera pas inoubliable !!


Il faut que je découvre d'autres Vargas avec son commissaire Adamsberg qui semble avoir conquis l'ensemble de la blogosphère !! ;-)



kalistina 18/06/2010 20:06



Oui, j'ai vraiment beaucoup aimé tous ceux que j'ai pu lire avec Adamsberg (et même les autres Vargas, d'ailleurs)!



Karine :) 16/06/2010 19:37



Il est dans ma pile... j'avais entrevu cette bande dans un autre roman et j'étais curieuse!



kalistina 16/06/2010 23:06



Faudra l'en sortir alors, le pauvre!



Edelwe 16/06/2010 12:25



Je n'ai pas encore lu celui-là!



kalistina 16/06/2010 23:04



Pas le meilleur, mais sympa!



flof13 09/06/2010 23:14



ah, j'essaierais bien tout de même... avant de lire ceux dont on dit qu'ils sont les meilleurs !



kalistina 10/06/2010 22:24



Oui je pense que c'est une sage stratégie ;-)



Lilibook 09/06/2010 22:57



J'ai découvert Vargas avec L'homme aux cercles bleus. Je n'avais jamais rien lu d'elle auparavant.



kalistina 10/06/2010 22:21



Et tu as aimé?