La poursuite du bonheur de Douglas Kennedy

Publié le par kalistina


Manhattan, Thanksgiving 1945. Artistes, écrivains, musiciens... tout Greenwich Village se presse à la fête organisée par Eric Smythe, dandy et dramaturge engagé.

Ce soir-là, sa soeur Sara, fraîchement débarquée à New York, croise le regard de Jack Malone, journaliste de l'armée américaine. Amour d'une nuit, passion d'une vie, l'histoire de Sara et Jack va bouleverser plusieurs générations.

Un demi-siècle plus tard, à l'enterrement de sa mère, Kate Malone remarque une vieille dame qui ne la quitte pas des yeux. Coups de téléphone, lettres incessantes... Commence alors un harcèlement de tous les instants. Jusqu'au jour où Kate reçoit un album de photos... La jeune femme prend peur : qui est cette inconnue? Que lui veut-elle ?

 

770 pages et pourtant on ne s’ennuie pas une seconde avec ce roman ! J’ai été captivée de bout en bout, j’étais vraiment plongée dans le roman sans plus rien autour de moi. J’adore quand un livre réussit à m’accaparer comme ça. Douglas Kennedy a un style peut-être un peu facile, mais il sait conter une histoire.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Sara et son amour pour Jack. Leurs sentiments l’un pour l’autre sont très bien décrits et l’on perçoit leur intensité.

On suit l’histoire de cette femme mais aussi celle de son pays, notamment les années sombres du maccarthysme. Cette Amérique puritaine est détestable. Elle nous fait nous poser pas mal de questions, aussi… Qu’aurions-nous fait, à la place de telle ou telle personne ? Aurions-nous défendu notre honneur ou nos intérêts ? Les autres ou nous-mêmes ?

Aurions-nous fait les mêmes choix que Sara ? Si seulement elle était née dans un autre milieu, à une autre époque… sa vie aurait été tellement différente !

J’ai lu des critiques très discordantes sur Douglas Kennedy, qui a l’air d’être lui-même bien inégal d’un roman à l’autre. Ce qui est sûr, c’est que j’ai beaucoup apprécié sa poursuite du bonheur.

Commenter cet article

stephane 26/04/2007 18:13

Un autre bon livre de plage?

kalistina 26/04/2007 19:02

Ben oui, même si le style n'est pas époustouflant, c'est très prenant et l'histoire est intéressante, donc je pense que c'est effectivement un livre parfait pour des vacances ;-)

Allie 18/04/2007 16:41

Je suis aussi d'accord que ses publications sont inégales... J'ai adoré "La poursuite du bonheur" et aussi "Cul-de-sac" qui sont tous deux bien différents! J'ai détesté "Une relation dangeureuse"...

Loupiote 16/04/2007 13:06

Pour ma part, j'avais beaucoup aimé "l'homme qui voulait vrivre sa vie" et beaucoup moins "Cul-de-sac". je me laisserai peut-être tentée par celui-ci.

sylire 15/04/2007 16:43

D'accord avec ANNE sur les charmes discrets de la vie conjugale. J'ai aimé, mo aussi !

jo du livrophile 15/04/2007 12:14

C'est vrai que cet écrivain produit une oeuvre très inégale; en gros, il faut sauter une publication sur deux ;) Et tu es tombée sur la bonne! J'ai aussi beaucoup aimé La poursuite, un roman riche de péripéties romanesques...