Les annales du disque-monde, tome 1 : la huitième couleur de Terry Pratchett

Publié le par kalistina


Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde en forme de disque est juché sur le dos de quatre éléphants, eux-mêmes posés sur le dos d'une Tortue.

A Ankh-Morpork, l'une des villes de ce Disque-Monde les habitants croyaient avoir tout vu. Et Deuxfleurs avait l'air tellement inoffensif, bonhomme chétif fidèlement escorté par un Bagage de bois magique circulant sur myriade de petites jambes.

Tellement inoffensif que le Patricien avait chargé le calamiteux sorcier Rincevent de sa sécurité dans la cité quadrillée par la guilde des voleurs et celle des assassins ; mission périlleuse et qui va les conduire loin : dans une caverne de dragons et peut-être jusqu'au rebord du disque.

Car Deuxfleurs appartenait à l'espèce la plus redoutable qui soit : un touriste...

 

Ca y est, enfin, je suis entrée dans l’univers pratchettien du disque-monde.

C’est loufoque à souhait, très amusant, on suit avec plaisir les aventures de ce pauvre Rincevent à peine mage, flanqué de Deuxfleurs, le touriste complètement à l’ouest.

Je me suis bien amusée, je n’ai pas eu de moment d’ennui, mais ce n’est pas non plus la folle passion pour autant… Je suis un peu déçue.

Au vu de tous ceux qui vibrent pour Pratchett, bah je m’attendais à quelque chose de plus franchement hilarant. Je lirai le tome 2 pour voir si ça me plaît davantage mais je suis un peu refroidie de ne pas avoir accroché plus que ça.

Publié dans fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christina 04/08/2007 16:29

quel charmante histoire, Pratchett utilise une méthode beaucoup plus humouristique pour écrire un roamn de fantasy, c'est plutôt étrange, ca peut paraitre cocase mais je trouve que c'est une expérience réussie

kalistina 12/08/2007 13:50

J'ai le tome 2 mais en fait je n'ai pas plus envie que ça de m'y lancer en ce moment... C'était peut-être un peu trop loufoque pour moi, je ne sais pas.

Isil 12/06/2007 13:23

Bonjour. Bravo pour ce site.Je peux comprendre cette réaction car j'ai eu la même la première fois et pourtant  j'adore cet humour pince-sans- rire typiquement anglais dans la veine des Monthy Python ou de Douglas Adams.C'est à la deuxième lecture à quelques années de distance que j'ai vraiment accroché. Le tome 29 est en haut de ma liste de lecture.

kalistina 12/06/2007 23:31

Bonjour Isil, merci de ton passage ;-)

Charlotteofraises 11/06/2007 12:03

Et bien pour être honnête, ça m'a fait tout pareil quand j'ai lu le premier, super déçue....mais je me suis entétée, et dans l'ordre en plus, même s'ils ne se lisent pas nécessairement comme ça!Et bien j'en suis au septième et je ne décroche plus...bon courage car le deux est pas top top non plus mais par contre c'est bien la suite du premier...

kalistina 11/06/2007 22:20

Il est dans ma PAL maintenant, mais j'en ai quelques autres que j'ai envie de lire avant. Coooool de te voir ici!! :-)

DonaJuana 08/04/2007 22:31

Je t'avais apporté le tome II vendredi, oubliant que tu ne serais pas là ! ;o))

kalistina 09/04/2007 00:09

Merci Chimère pour ces explications. On m'a beaucoup vanté mémé Ciredutemps, et surtout la Mort! Je vais peut-être pouvoir poursuivre ma découverte de Pratchett grâce à DonaJuana.DJ, merci d'avoir pensé à moi, j'espère qu'on pourra se faire des aprems ou soirées improvisées avant le 29 ;-)

ChimÚre 08/04/2007 09:43

La quasi totalité des tomes sont indépendants les uns des autres et tu n'as pas toujours les mêmes personnages dans les livre sauf La Mort qui est fabuleux (Mortimer, Le faucheur, Le Père Porcher). Moi j'aime bien les aventures du trio de sorcières le plus frappadingue de tous les temps Mémé Ciredutemps, Nounou Ogg et Magrat Goussedail remplacée ensuite par Agnès Crétine (Trois Soeurcières, Mécompte de fées). J'ai cru comprendre que la traduction des deux premiers n'était pas gégé non plus ce qui expliquerait la moindre qualité de ces tomes.
A part ça, Le livre des gnomes de ce cher Pratchett, sorti en J'ai lu est tout aussi délirant et tu pourrais tenter pour voir.
 
1