Léviathan de Paul Auster

Publié le par kalistina


Comment et pourquoi Benjamin Sachs, jeune écrivain talentueux des années Reagan, est-il devenu le poseur de bombes qui plastique l'une après l'autre les multiples statues de la Liberté ornant les villes américaines ?

C'est à cette question que cherche à répondre son ami Peter Aaron dans ce récit traité à la manière d'une biographie, réponse anticipée aux enquêteurs du FBI, à la légende médiatique qui s'est déjà emparée de Sachs.

 

Avec tout l’engouement qu’il y a autour de lui dans la blogosphère, en ce moment, il fallait que je lise mon premier Paul Auster. Ce fut « Léviathan », pour la simple raison qu’il était déjà dans ma PAL.

Tout est très fluctuant dans ce livre.

D’abord, le rythme : les quelques premières pages ne me plaisaient pas, et puis dès que Benjamin Sachs entre en scène, j’ai commencé à bien accrocher. Toute la première partie est vraiment intéressante.

Puis vient un looong bout où ça se traîne, c’est longuet, on compte les pages… Jusqu’au chapitre où a lieu l’accident dans la campagne (je n’en dis pas plus pour éviter les spoilers) où l’intérêt revient de plus belle.

Ensuite, les personnages. Aucun n’est noir ou blanc, on se prend à s’attacher à eux, à les comprendre, et puis trois pages plus loin on est effaré par leur côté timbré ou dépressif.

Il y a un mal-être ambiant dans toute l’histoire. Les personnages se cherchent, ils sont quasiment tous torturés, comme l’Amérique…

Il n’y a pas beaucoup d’espoir, dans ce roman. Si tous ceux d’Auster sont comme ça, ça me fait un peu peur ! Cela dit, je l’ai trouvé très bien écrit.

 

Rien à voir, mais… C’est moi ou Paul Auster a un petit air de Jean Marais ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Florinette 08/03/2007 12:18

Pour Jean Marais, je ne sais pas. Tu as commencé par le moins facile et je suis contente de voir qu'il t'a marquée ! ;-)

kalistina 08/03/2007 12:32

Je retenterai d'ici quelques (longs) temps avec un autre :-)

BlueGrey 07/03/2007 22:04

J'ai moi aussi trouvé ce roman parfois très lent (surtout dans les deux premiers tiers) mais aussi généreux, le second aspect faisant que l'on poursuit sa lecture en dépit du premier...

kalistina 08/03/2007 12:32

Oui, malgré les longueurs, j'avais envie de continuer.

Anne 07/03/2007 08:32

Je vais vraiment me retrouver bonne dernière à ne pas l'avoir encore lu! Je commencerais par "la nuit de l'oracle" que j'ai dans ma PAL.

kalistina 08/03/2007 12:32

Maintenant qu'il y a l'Austerblog, tu n'as plus d'excuses :p

Flo 06/03/2007 19:59

Je t'ai laissé un com sur le blog du challenge. Par contre pour Jean Marais, j'ai fait un blocage !! :DPour tout te dire quand j'ai vu que tu lisais ce bouquin et que c'était ton premier, j'ai eu des sueurs froides ! ;-)

kalistina 06/03/2007 21:51

Si la fan n°1 est d'accord pour dire que j'ai mal commencé, ça me rassure, d'autant plus que je l'ai quand même bien aimé au final. Même pas un tout petit quelque chose dans les yeux, pour Jean Marais...?

Lilly 06/03/2007 16:48

Je viens de lire ce livre, que j'ai adoré sans restiction pour ma part !!! A aucun moment, je n'ai senti le temps passer. Mais comme toi, je ne sais pas si je lirais ses romans considérés comme encore ^plus noirs. Mais j'ai noté La nuit de l'oracle, Moon Palace et Brooklin Folies. 

kalistina 06/03/2007 21:50

Oui, ce sont les titres que Flo m'a d'ailleurs suggérés sur le blog du challenge ABC.