Rêvez-vous?

Publié le par kalistina

  Mon rêve familier

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D’une femme inconnue, et que j’aime, et qui m’aime,
Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend.

Car elle me comprend, et mon cœur, transparent
Pour elle seule, hélas ! cesse d’être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-elle brune, blonde ou rousse ? - Je l’ignore.
Son nom ? Je me souviens qu’il est doux et sonore
Comme ceux des aimés que la Vie exila.

Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L’inflexion des voix chères qui se sont tues.

Paul Verlaine

 

Publié dans poèmes et citations

Commenter cet article

coquelicot 27/08/2007 21:52

merci

coquelicot 19/07/2007 10:44

C'est de moi, je suis contente que tu le trouve beau : merci !

kalistina 20/07/2007 15:51

Beau et bien vu, en tout cas c'est aussi comme ça que je vois Verlaine.

coquelicot 11/07/2007 22:07

                                                         PoèmeDans les poèmes de Verlaine,Il n'y a pas de haine,Simplement de la mélancolie;Le souvenir d'un temps passé,D'un amour aimé,D'un rêve d'une vie...

kalistina 11/07/2007 22:59

C'est beau! C'est de qui?

Alain 14/01/2007 18:59

Bonsoir Kalistina!!
C'est toujours agréable, comme il a été dit plus haut, je copie ;) de relire des classiques du genre!!
Sinon, le devoir est fait, j'ai pris mon temps certes ...
Je venais aussi prendre des nouvelles des tests d'allergie du zhom!!,  pour le minou , tu n'as pas oublié? hein!!
Bonne soirée 

kalistina 15/01/2007 09:59

Je suis allée voir tes réponses ;) Pour le matou, je t'ai répondu sur ton blog... ;-((((((

jos du livrophile 14/01/2007 11:12

Ah, les Poèmes saturniens, je suis fan, moi aussi... Merci de nous faire (re)découvrir ce poème magnifique !

kalistina 14/01/2007 18:04

;)