Sinouhé l’égyptien de Mika Waltari

Publié le par kalistina


Né à Thèbes en 1350 avant Jésus Christ, Sinouhé est un homme qui vécut « solitaire tous les jours de sa vie ». Dans ses vieux jours, il décide d’écrire ses mémoires, non pas pour les dieux ni pour les hommes, mais pour lui, pour se souvenir de tout ce qu’il a vécu.

On suit sa vie avec passion et il n’y a pas un moment d’ennui sur les 650 pages ! On voit son enfance à Thèbes, son apprentissage de la médecine, sa rencontre et son amitié avec Akhenaton le pharaon hérétique, avec Horemheb, avec Kaptah son esclave le roi de la mauvaise foi, avec Méria la crétoise, avec Merit la solitaire elle aussi…

Je me suis attachée à Sinouhé, homme juste et bon qui soigne les pauvres sans leur demander d’argent, mais aussi homme solitaire qui ne se sent à sa place nulle part.

Pour moi, c’est vraiment LE roman historique, celui qui nous fait voyager et découvrir une foule de choses sans en avoir l’air et celui qui nous donne l’impression de vivre avec les personnages. On s’y croit vraiment, la vie à Thèbes il y a 3350 ans n’est finalement pas si différente que celle en France aujourd’hui.

L’auteur sait mêler une fresque historique incroyablement bien construite et un roman humain, avec un héros qu’on n’oublie pas. J’adore !!

Publié dans romans historiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alan C 14/11/2006 16:05

Comme je vous l'avais déjà dit "hors antenne" (!), Sinouhé l'Egyptien demeure l'un de  mes grands souvenirs de lecture et je m'y replongerai, je pense, volontiers avec plaisir si j'avais, comme vous, le temps et/ou le courage (rayez la mentions inutile...) de relire les livres qui m'ont marqué ! Quant au Grand Meaulnes, il doit prendre la poussière dans ma bibilothèque : je ne l'ai encore jamais lu mais je sais qu'il est là et qu'il attend patiemment son tour... comme tant d'autres livres, hélas ou tant mieux (voir parenthèse précédente !)...

Nanne 13/11/2006 15:46

Bonjour kalistina,
Heureuse d'avoir lu ton post sur "L'égyptien" de Mika Waltari. J'adore cet auteur et sa manière de conter. C'est toujours un bon moment dès que je prends un de ces romans, toujours riches et documentés.
As-tu lu "L'escholier de Dieu" qui ressemble beaucoup de "L'oeuvre au noir" de Marguerite Yourcenar ? C'est un vrai moment de bonheur. En fait, chez lui rien n'est mauvais. On ne peut pas faire d'erreurs de lecture !!!
A bientôt.

kalistina 13/11/2006 18:21

En fait j'avais lu un autre roman historique de Waltari, tout ce dont je me souviens c'est que ça se passait dans l'antiquité aussi, côté romain cette fois-ci, et que le livre était en deux tomes. Peut-être était-ce "l'étrusque"? En réalité, j'aimerais beaucoup m'acheter un jour tous les romans de Waltari :)

Alain 11/11/2006 17:00

Hé hé voici un roman que j'avais lu et aimé il y a quelques années!! Comme tu le dis l'auteur a fait des recherches très poussées. On découvre ou redécouvre beaucoup de choses  de l'antiquité égyptienne. Ce roman fait partie de ceux que je relirai avec plaisir!

kalistina 12/11/2006 02:01

C'était justement une relecture pour moi et j'ai vraiment aimé m'y replonger.

ekwe 11/11/2006 16:04

Je me souviens avoir adoré, mais je l'ai lu il y a longtemps, je ne me souviens pas des détails. Sur l'impression générale qu'il m'en reste, je suis d'acord avec toi: c'est LE roman historique, "exotique" par ce qu'il nous apprend, intemporel car il nous renvoie finalement à nous- mêmes.

kalistina 12/11/2006 02:01

Dis donc, c'est que tu le dis très bien, tu sais? Je savais pas que tu avais un blog, petite cachotière :p