La lectrice que je suis

Publié le par kalistina

 
 
 
 
 

Inspirée par Lady Writer, Allie a fait un billet il y a peu pour nous dire quelle lectrice elle est. Comme d'autres, je copie honteusement ses phrases pour vous faire à mon tour mon portrait de lectrice.

Je lis de tout, ou presque.
En fiction, oui, vous le voyez par vous-même en jetant un œil aux catégories de ce blog. En revanche, je ne lis que peu d’essais ou documentaires.

Je lis n'importe où, ou presque.
Je ne lis pas aux toilettes, je suis sûrement un peu psycho-rigide mais c’est trop crasseux (on m’objectera à raison que je ne sais pas ce qu’ont pu vivre mes livres d’occasion avant d’être avec moi…). Sinon, oui, je lis partout, dans toutes les pièces de chez moi, parfois chez les autres si la politesse me le permet, dans les transports en commun, au ciné tant qu’il y a de la lumière, parfois même en marchant quand je suis trop prise dans mon paragraphe et que je ne peux pas m’arrêter de marcher pour autant.

Les gens qui lisent me sont toute suite sympathiques.
En tout cas j’ai un a priori favorable qui me permet de savoir comment engager la conversation :)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

J'adore parler littérature mais je trouve rarement des gens réceptifs.
Mouaip… Etant ado je parlais beaucoup littérature avec mon père qui a plus lu que je ne lirai jamais, mais son grand âge et les difficultés de conversation qui vont avec font que ce n’est plus possible. C’est vrai que c’est difficile de causer bouquins et d’affirmer sa passion pour la lecture. Lectrice = intello-coincée-qui-sait-pas-s-amuser. Heureusement j’ai découvert le bookcrossing et je passe de merveilleuses soirées lecture entourée de gens qui sont comme moi J Et puis j’ai trouvé des collègues du même style que moi (hein Edelwe ?) et la blogosphère me fait me sentir moins seule.

Je peux passer des heures à soupeser, sentir, regarder, feuilleter, les livres.
Soupeser et sentir, non… En revanche, regarder et feuilleter, oui et re-oui ! J’aime bien les tripoter un peu et admirer leurs jolies couvertures.

Je ne sors pas de la maison sans un livre.
Je ne sors PLUS de la maison sans un livre. Depuis que je passe un temps certain dans les transports en commun, j’en toujours au moins un dans le sac.

J'ai toujours un livre en cours, parfois plusieurs.
Voui. Je n’ai pas d’automatismes, je peux en lire un ou plusieurs à la fois. A noter que quand j’en ai deux en même temps c’est souvent soit parce que le premier est trop lourd ou trop volumineux pour être emporté donc j’en ai un deuxième pour la journée, soit parce qu’il me demande pas mal d’efforts et que je veux avoir sous le coude quelque chose de moins prise de tête.

J'ai toujours mes livres d'enfant, ils ont une petite bibliothèque à eux seuls.
Non… Enfant, mes parents me collaient très souvent à la bibliothèque tout le mercredi, donc j’empruntais. J’en avais à moi aussi mais ils sont pour la plupart d’entre eux restés chez ma mère.

 
 
 
 

Je lis avec un signet aimanté que je change selon les saisons.
Je marque mes pages avec un peu n’importe quoi, une lettre à poster, un ticket de caisse, une liste de courses… Quand j’ai un vrai marque-page, c’est souvent un truc gratuit récupéré dans une librairie (j’use en ce moment une série de 12 marque-page des éditions 10/18 qui font aussi calendrier, vous les avez eus vous aussi ?).

Quand le livre est bon, je peux lire dans à peu près n'importe quel environnement.
Tout à fait d’accord.

 
 
 
 
 
 
 

Si j'entre chez vous, mine de rien je chercherai la bibliothèque et j'aurai envie d'aller feuilleter tout ce qui s'y trouve.
Je ne la cherche pas, mais si je la vois je vais aller regarder, c’est certain.

Je peux passer des heures à la bibliothèque à farfouiller entre les rayons, idem pour la librairie.
Oui, sans jamais voir le temps passer…

Je préfère posséder les livres que je lis, mais budget oblige, je fréquente assidûment la bibliothèque.
Maintenant, oui, et c’est tout nouveau, ça fait un an et demi environ. Avant je vivais dans des studios pour étudiants dont je déménageais tous les ans, et puis j’avais la culture bibliothèque bien ancrée qui s’additionnait à un budget franchement limité.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

J'achète par la suite ceux qui m'ont plu et je les relis quelques années plus tard.
Ca fait longtemps que je n’ai pas relu de livre… Je prévois de relire « Sinouhé l’égyptien » de mika Waltari (le W de mon challenge ABC 2006) que j’ai lu il y a 10 ans.

J'ai un faible pour les livres qui parlent de la nature et... des livres!
J’aime bien tous les livres, quel que soit leur thème. Il y a cependant un genre que je déteste, c’est le « qui fait peur ». Ne comptez pas sur moi pour vous faire une critique sur « le maléfice du vampire » et autres angoisses, je ne lis même pas les 4e de couverture des « chair de poule ».

Je peux faire des kilomètres pour me procurer un livre dont j'ai vraiment envie.
Humph, non, je ne crois pas avoir jamais eu tant envie d’un livre précis. Je voulais à tout prix récupérer « le sapeur Camember » (oui, sans le T) de Christophe qui se trouvait dans la maison de mon père à 1000 kms mais je me suis débrouillée pour qu’un âme généreuse (le dit père) s’en charge :p

J'aimerais que tout le monde lise. Je trouve toujours triste que ce ne soit pas le cas.
D’un côté, oui, je suis prise de compassion pour tous ceux qui ne vivent pas les moments de bonheur auxquels j’ai droit avec mes lectures. De l’autre, j’ai compris maintenant qu’ils les avaient par le biais d’autres passions.

J'essaie de faire aimer les livres aux autres.
Oui, j’opte volontiers pour un livre quand je fais un cadeau. Moins la personne aime lire et plus mon choix est réfléchi.

Les bibliothèques devraient être ouvertes 24h sur 24 (tout comme les librairies). On ne sait jamais quand le manque peut frapper.
Je n’irai pas jusque là ! J’opterais néanmoins volontiers pour des horaires plus larges. L’immense bibliothèque de la ville est fermée le lundi et n’ouvre qu’à 11h les autres jours, c’est dommage.

 
 

J'achète beaucoup de livres d'occasion.
J’achète beaucoup de livres, tout court. Qu’ils soient neufs ou d’occasion, c’est égal.

 
 

J'écris toujours mon nom ainsi que la date d'achat à l'intérieur de mes livres.
Non, jamais. Je n’aime pas écrire dans un livre, alors que j’aime beaucoup lire ce que ses détenteurs précédents peuvent y avoir écrit.

 
 

J'en ai quelques uns de dédicacés par leurs auteurs, mais en général, les écrivains m'intimident, m'impressionnent.
Je n’ai aucun livre dédicacé mais j’aimerais beaucoup… Je ne sais pas comment je serais face à un écrivain, mais je serais au moins admirative et bien plus impressionnée que devant un acteur ou un chanteur.

 
 

Je prête rarement mes livres.
Effectivement je les prête rarement et surtout je ne les prête pas à n’importe qui.

 
 

Un livre prêté qui ne m'est pas rendu me tourmente des jours durant.
Ce ne pourrait être le cas que si j’avais une date fixe pour son retour ; comme ce n’est jamais le cas, je ne tourmente pas en me disant « machin est en retard, il ne m’a pas rendu mon livre ».

 
 

Je corne les pages de mes livres pour lire et relire certains passages.
Ah non !

 
 

J'ai horreur des livres surlignés avec un stabilo.
Moi aussi. Je suis très soigneuse avec mes livres neufs ; quant à mes livres d’occasion, ça ne me gêne pas de trouver des gribouillis par-ci par-là dans la marge au crayon de papier, mais au stabilo ça me bloquerait carrément la lecture.

 
 

Il m'arrive de noter au crayon de plomb dans les marges d'un essai.
Encore faudrait-il que j’en achète…

 
 

J'ai du mal à me départir de mes livres.
Encore une illustration de mon côté schizo, depuis que je me suis mise au bookcrossing j’ai vraiment du mal à me séparer de mes livres ! Donc je bookcrosse avec des livres que je ne considère pas comme étant à moi (des occasions achetées mais jamais entrées dans ma bibliothèque).

 
 

J'ai consacré une pièce entière à la maison pour les livres.
J’aimerais déjà bien avoir une maison, on verrait après pour l’aménagement !

 
 

J'achète plus de livres que je ne peux en lire dans une année.
Là, c’est sûr ! Un vice partagé par beaucoup si l’on en croit les participants au concours de la plus grosse PAL.

 
 
 
 

J'aime relire certains livres que j'ai beaucoup aimés.
Je ne relis quasiment jamais et pourtant c’est une agréable expérience, mais il y en a trop qui m’attendent !

J'aime avoir pleins de livres non lus et la possibilité de les retrouver.
Comment ça, la possibilité de les retrouver ?

 
 

Les livres c'est réconfortant.
Oh oui :)

 
 
 

 Lire, ce n'est que du bonheur!
La plupart du temps, oui ! En tout cas ça m’en donne beaucoup, du bonheur.

 

 Et vous, quel lecteur êtes-vous?

 

 

Publié dans tests - questionnaires

Commenter cet article

EL GRECO 13/10/2006 00:27

Je suis epoustouflé et ravis
Ta soif de lecture, ton contact avec le livre, ton âme dévoreuse de livres...je ne croyais plus que cela existait encore!
Je t'en félicite mon amie
Braaaaaaaavo
& Keep going
el greco

kalistina 13/10/2006 18:02

Merci beaucoup pour ce dithyrambique commentaire :) Je suis comme toi finalement, une grande voyageuse, mais par un autre biais.

Anne 08/10/2006 17:09

Bravo pour ce portrait! Pas de honte d'avoir copier les phrases d'Allie, nous avons tous fait pareil, et c'est plutôt flatteur pour elle!