Effroyables jardins de Michel Quint

Publié le par kalistina


Certains témoins mentionnent qu'aux derniers jours du procès de Maurice Papon, la police a empêché un clown de rentrer dans la salle d'audience. Il semble que ce même jour, il ait attendu la sortie de l'accusé et l'ait simplement considéré à distance sans chercher à lui adresser la parole. L'ancien secrétaire général de la préfecture a peut-être remarqué ce clown mais rien n'est moins sûr. Par la suite l'homme est revenu régulièrement sans son déguisement à la fin des audiences et aux plaidoiries. A chaque fois, il posait sur ses genoux une mallette dont il caressait le cuir tout éraflé. Un huissier se souvient de l'avoir entendu dire après que le verdict fut tombé : - Sans vérité, comment peut-il y avoir de l'espoir ? " L'auteur dédie ce court texte lumineux, émouvant et métaphorique à la mémoire de son grand-père, ancien combattant à Verdun et de son père, ancien résistant.

Ce livre est bref mais très intense, je l’ai adoré. C’est le drame d’un fils qui découvre son père trop tard, et aussi celui de deux cousins qui jouent les résistants jusqu’à ce que la réalité les rattrape, déclenchant d’autres drames. C’est une histoire forte, pleine de rebondissements (cf. Nicole !).
Toutefois, elle ne m’aurait pas autant plu sans ce style incroyable, ce jeu permanent avec les mots. « Il a commencé son petit conte tout benoît » ; « quatre fridolins qu’ils étaient » ; « l’héroïsme, le cœur à l’échancrure de la chemise, la Marseillaise que tu leur chantes à la gueule jusqu’au souffle dernier, tu peux toujours rêver mon garçon, c’est du roman »… J’aime sa façon d’écrire et d’aborder les choses. Je vous le conseille vraiment.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anneso 15/10/2009 09:05


je viens de le lire !


kalistina 15/10/2009 23:32


Je vais aller lire ton avis alors!


sybilline 02/10/2008 22:13

Ton enthousiasme est très convainquant, pourtant les jeux de mots dont tu parles me semblent un peu sophistiqués, surtout dans un tel contexte...

kalistina 05/10/2008 01:57


Ah c'est pour le moins original, on ne lit pas de telles formules dans tous les bouquins, c'est certain! Je n'avais pas trouvé ce style sophistiqué, mais je peux comprendre que ça puisse sembler un
peu incongru au vu du récit...


Maillet 29/09/2007 21:34

Certains on dit de ce lire qu'il faisait pleurer et d'autres qu'ils étaient vraiment magnifique cependant je ne suis dans aucuns de ces cas.Bien au contraire je décommande ce livre.L'auteur fait une autobiographie meller d'invention(comme la plus part des biographies) et pour ma part quelle que soit la manière dont on raconte sa vie, elle me déplait.Celà est loing d'être un argument mais il en est de même pour "J’aime sa façon d’écrire et d’aborder les choses",c'est subjectif.

Loba 07/10/2006 18:08

Un très beau livre, émouvant!!
Je ne savais pas qu'il existait une suite, que je vais me procurer de toute urgence!!

TR 02/10/2006 23:53

Un livre superbe, à lire, à relire.
:)