Quatre soeurs, tome 2 : Hortense de Malika Ferdjoukh

Publié le par kalistina


Hortense, sur SA falaise, tient SON journal intime.

Elle y raconte combien c'est dur d'être 1 sur 5, une parmi la multitude, surtout quand cette multitude est composée de :
- Charlie qui veut tout réparer à la Vill'Hervé et regarder à la dépense au lieu d'épouser Basile le docteur, de vivre à ses crochets et de fêter Noël au foie gras.
- Geneviève qui ment alors qu'elle ne ment jamais.
- Bettina qui est odieuse avec les êtres les plus sensibles de l'univers, à savoir : elle, Hortense, et Merlin Gillespie, le livreur magicien de Nanouk Surgelés, très, très laid à l'extérieur, mais si, si beau à l'intérieur.
- Et Enid qui a des conversations à bâtons rompus avec son ami Gnome de la Chasse d'eau.
Hortense se demande ce qu'elle va devenir. Architecte de monuments éternels ? Zuleika Lester, du feuilleton Cooper Lane ? Chirurgienne de maladies incurables ? Et si c'était comédienne ? Une idée folle, complètement Saint-Pierre-et-Miquelon, comme dirait Muguette, la locataire malade de la maison voisine.
Hortense sait que pour devenir comédienne, il faut une présence, une voix, de la mémoire, mais surtout de l'entraînement. Alors elle referme SON journal, elle quitte SA falaise, et elle fonce.

Voici le tome 2 des aventures des sœurs Verdelaine.
L’auteur prend le prétexte d’une des sœurs à chaque fois, mais finalement chacune a sa place dans tous les tomes. L’on peut dire tout de même que ce deuxième opus fait la part belle à Hortense et ses débuts de comédienne, mais aussi à Bettina en proie aux affres de l’amour. On découvre aussi Muguette, une jeune fille malade qui devient l’amie de Hortense, et sa fameuse tante Valeriana. Il y a un petit côté mystérieux qui entour l’affreuse tantine, vous découvrirez le pourquoi du comment à la fin (il y avait pas mal d’indices mais je ne m’y attendais pas !).
Il me semble que Malika Ferdjoukh a plutôt bien cerné les tourments adolescents ; en tout cas je me suis bien amusée à la lecture de ce deuxième tome.

Publié dans littérature jeunesse

Commenter cet article

Edelwe 06/10/2006 19:09

J'ai beaucoup aimé ce deuxième tome...peut-être plus que le premier...c'est vrai que ça ressemble beaucoup à l'esprit de famille de Janine Boissard,mais c'est bien écrit et très agréable à lire. Du même auteur Sombres citrouilles est aussi très bien!