Robe de marié de Pierre Lemaître

Publié le par kalistina

Evidemment, je m'y attendais puisque j'en suis l'auteur mais... à ce point-là! Quelle vision, c'est à peine croyable... Son mari n'est plus que l'ombre de lui-même. Les vertèbres ont dû être salement touchées. Il doit maintenant peser dans les quarante-cinq kilos. Il est tassé dans son fauteuil, sa tête est maintenue à peu près droite par une minerve. Son regard est vitreux, son teint jaune comme un coing. Et il est tout à fait conscient. Pour un intellectuel, ça doit être terrible.
Quand on pense que ce type n'a pas trente ans, on est effaré... Quant à elle, elle pousse le fauteuil avec une abnégation admirable. Elle est calme, son regard est droit. Je trouve sa démarche un peu mécanique mais il faut comprendre: cette fille a de gros soucis...
En tout cas, elle ne tombe pas dans la vulgarité: pas d'attitude de bonne sœur ou d'infirmière martyre. Elle serre les dents et pousse le fauteuil, voilà tout. Elle doit pourtant réfléchir et se demander ce qu'elle va faire de ce légume. Moi aussi d'ailleurs.


La vie de Sophie est foutue, croit-elle. Les malheurs s'enchaînent : perte de son travail, de son enfant à naître, mort étrange de sa belle-mère, accident étrange puis
mort étrange de son mari... Et tout ça, c'est sa faute. Parce qu'elle perd la mémoire. Des heures entières sont comme d'immenses trous noirs, et tout est toujours plus atroce lorsqu'elle "revient à elle". Elle doit être folle...
On pense nous aussi que cette femme est un genre de monstre malgré elle... Et on suit déjà avec intérêt la première partie du livre. Jusqu'à ce que commence la deuxième... et là, grosse gifle! On oublie tout ce qu'on croyait et on redécouvre totalement l'histoire... Et les rebondissements s'enchaînent, haletants, ne laissant pas une minute de répit au lecteur. Ouvrez-le un dimanche matin et dites autour de vous que vous êtes absolument indérangeable, vous n'avez pas le temps, vous lisez le polar de l'année!
C'est psychologiquement terrifiant, d'une atroce perversité et extrêmement bien construit. Une histoire menée d'une main de maître! Passez outre cette couverture terriblement stéréotypée et jetez-vous dessus.
Mille mercis aux éditions Calmann-Lévy et à Babelio, qui m'ont offert ce livre. Ce n'est pas le premier que je reçois, mais aucun ne m'a tant plu, pas même Tout l'honneur des hommes d'Alexandra Lapierre qui m'avait pourtant vraiment séduite.

Les avis tout aussi enthousiastes d'Amy, Cuné,
Pimprenelle, Stephie. Cathulu n'a pas aimé.

Publié dans romans policiers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gio 30/03/2010 11:32


En effet, une lecture pleine de perversité : et le lecteur est bien manipulé lui aussi !


kalistina 31/03/2010 13:22



Oui, on est manipulé aussi! Mais c'est ça qui est chouette dans les policiers :D



Mic 05/12/2009 14:01


Bonjour Kalistina,

Je viens de lire avec grand plaisir, le roman de Pierre Lemaître "robe de marié". Ecriture fluide, simple et excelle dans les dialogues, il sait jouer brillamment sur tous les registres, de
l'émotion pure à la terreur. Lemaître est une grande voix dans le polar français ... Amitiés, mic.


kalistina 06/12/2009 13:55


Je suis bien d'accord avec ton analyse, et flattée qu'un pro du genre comme toi vienne en parler ici!


Eléa 14/09/2009 23:15

J'adore le rythme de ton billet, et je n'ai qu'une envie, dévorer ce roman. Ma PAL te dit merci ;-))

kalistina 15/09/2009 19:52


J'espère qu'il te plaira alors!


Nicolas 11/09/2009 21:17

J'hésite à le lire. Il paraît que c'est très glauque...

kalistina 13/09/2009 00:07


Je ne dirais pas glauque... Peut-être plutôt pervers, au sens moral.


pimprenelle 10/09/2009 16:19

Ah oui, vraiment une magnifique découverte que ce livre! Je n'en croyais pas mes yeux quand je l'ai lu...

kalistina 10/09/2009 22:46


J'ai trouvé l'auteur très fort pour créer ce climat terrible...