le pendule de Foucault d'Umberto Eco

Publié le par kalistina


A Paris, au Conservatoire des Arts et Métiers où oscille le pendule de Foucault, Casaubon, le narrateur, attend le rendez-vous qui lui révélera pourquoi son ami Belbo se croit en danger de mort. A Milan, trois amis passionnés d'ésotérisme et d'occultisme ont imaginé par jeu un gigantesque complot ourdi au cours des siècles pour la domination mondiale. Et voici qu'apparaissent en chair et en os les chevaliers de la vengeance...
Telles sont les données initiales de ce fabuleux thriller planétaire, incroyablement érudit et follement romanesque, regorgeant de passions et d'énigmes, qui est aussi une fascinante traversée de l'Histoire et de la culture occidentales, des parchemins aux
computers, de Descartes aux nazis, de la kabbale à la science.

Je comprends pourquoi on en parle comme du Da Vinci code en mieux. Le style est remarquable. Cependant, j'y ai trouvé quelques longueurs et ce défilé incessant de références culturelles et historiques rend la lecture un peu laborieuse...

Publié dans romans historiques

Commenter cet article