Le désert des Tartares de Dino Buzzati

Publié le par kalistina


En arrivant au lugubre fort Bastiani, son premier poste, le jeune lieutenant Giovanni Drogo, étreint par une angoisse indéfinissable, n'a qu'une seule idée en tête : repartir. Il accepte toutefois d'y rester quelques mois. Cependant, la torpeur des habitudes, l'impavide rituel militaire, l'attachement insidieux à la magie austère mais protectrice du lieu, et, aussi, une inexplicable fascination exercée par le désert des Tartares, cette terre du Nord, désolée et sauvage, vont le retenir en cette citadelle perdue.

J'ai lu ce livre il y a presque un mois, repoussant le moment d'en parler ici. Comment présenter un tel livre, que précède sa réputation de chef d'oeuvre, et qui de toutes façons n'est pas un livre "d'action", dont on raconterait les péripéties successives?
On perd tout repère ; à quelle époque sommes-nous? Les Tartares vont-ils enfin attaquer? Ont-ils jamais attaqué? Y a-t-il seulement un ennemi à attendre, derrière ce désert? Le reste du monde, celui de la vie, à la ville, avec les femmes, les enfants etc. n'a plus de sens. Tout tend vers ce désert et ces Tartares.
Le Désert des Tartares est un roman sur l'attente, l'espoir, le vide, le temps qui passe inexorablement et les tentatives absurdes des hommes pour le retenir ou lui donner un sens. C'est certes un peu long par moments, mais cette lenteur m'a semblé faire partie du livre. A lire, ne serait-ce que pour découvrir cette atmosphère si particulière, et ce temps, ce temps!

Commenter cet article

cocola 20/06/2009 11:43

J'aime vraiment beaucoup ce livre. Je suis pourtant d'habitude attirée par les romans qui racontent vraiment une histoire, mais là, l'écriture est réellement troublante, et l'atmosphère très forte, presque dérangeant par moments... Bref, d'accord avec toi :)

kalistina 21/06/2009 23:46


Oui tout est ici dans le style et l'atmosphère...


chiffonnette 11/06/2009 08:32

Je me souviens d'une histoire d'ours qui m'avait tout autant déstabilisée ado! Je n'avais jamais lu de nouveau ce grand auteur! Ma foi, il faudra!

kalistina 11/06/2009 22:35


Une histoire d'ours? De Buzzati?


celsmoon 10/06/2009 22:55

Oui lecture de fac avec les falaises de marbre de junger et le rivage des syrtes de Gracq... il faut que je le relise...

kalistina 11/06/2009 22:34


C'est la énième fois que j'entends le roman de Gracq être évoqué juste après celui de Buzzati... Très intriguant, faudra vraiment que je le lise.


Celsmoon 09/06/2009 23:29

A découvrir sans hésiter :)

kalistina 10/06/2009 22:51


Déjà lu?


Leiloona 09/06/2009 14:47

Un livre à lire quand on a sommeil, alors ? J'en ai déjà entendu parler ... c'est un classique que je lirai peut-être un jour.

kalistina 10/06/2009 22:51


Roooh! Ah non, il mérite mieux qu'un rôle de sommnifère, quand même!