Les vertes lectures de Michel Tournier

Publié le par kalistina

Au fond de chaque chose un poisson nage
Poisson de peur que tu n'en sortes nu
Je te jetterai mon manteau d'images.

Ces vers de Lanza del Vasto décrivent la démarche de ces auteurs dits " pour les jeunes ". Avant des vérités trop graves à exprimer, ils les dissimulent sous des histoires de voyage, de pêche, de chasse, de naïves amours. Si les lecteurs adultes les prennent à la légère et rangent leurs livres dans le rayon du second ordre de leur bibliothèque, c'est qu'ils ont réussi leur coup : le manteau d'images a joué son rôle. Les jeunes lecteurs, eux, ne s'y trompent pas. Ils dévorent ces vérités mystérieuses, profondes et cruelles si joliment enveloppées et qui nourrissent leur sensibilité. On dit parfois d'un enfant qui aime la lecture qu'il est " sage comme une image ". A-t-on mesuré toute la dangereuse et profonde sagesse des images ?

Voilà un essai plutôt inégal...
Certaines anecdotes sont intéressantes, notamment la dernière partie du livre où, après avoir évoqué différents auteurs ayant marqué sa jeunesse, Michel Tournier parle de sa propre expérience d'écrivain pour les petits et les plus grands.
Cela dit, il y a trop de vent et d'autosatisfaction ("j'ai vendu tant de bouquins", "j'ai été invité là et là", "j'écris comme Flaubert"...). Je m'attendais à une vraie réflexion et/ou à de vraies découvertes au sujet de la littérature jeunesse mais n'ai eu ni l'un ni l'autre. Lorsque Tournier évoque un auteur, soit il nous raconte sa vie (la sienne ou celle de l'auteur...), ce qui peut être intéressant mais sans lien avec les attentes initiales, soit il commence une analyse, mais qui est si succincte qu'elle reste en surface et me laisse sur ma faim. Enfin, ça a été mon ressenti en tout cas.

C'est bien dommage, parce que l'idée de départ m'avait beaucoup séduite!
J'ai quand même une petite satisfaction : j'ai aimé la façon d'écrire de Tournier et je vais mettre en haut de ma PAL le roman que j'ai de lui à la maison.

Publié dans essais - documents

Commenter cet article

Grominou 17/05/2009 20:22

C'est mon préféré! Je l'ai même choisi pour ma liste de 10 trésors du Défi Blog-o-trésors!

kalistina 17/05/2009 20:40


Ah oui?? Il est sur ma table de chevet, donc je pense le lire dans peu de temps!


Grominou 16/05/2009 04:21

Et quel Tournier as-tu dans ta PAL, si ce n'est indiscret?  J'ai lu presque tous ses romans (mais ça fait bien longtemps...)! 

kalistina 17/05/2009 12:18


J'ai "Gaspar, Melchior et Balthazar". Depuis presque 15 ans je pense :-/


heide 13/05/2009 21:56

Je le note quand même, malgré ton avis mitigé, car j'aime beaucoup Michel Tournier et le sujet m'intéresse.

kalistina 13/05/2009 22:49


Oh tout n'est pas si désagréable dans ce livre... La preuve j'ai mis mon Tournier dans ma PAL du moment, pour enfin le lire!


Mokamilla 29/04/2009 15:30

J'avais déjà eu un aperçu de ton avis où tu sais...Sinon te voilà taguée sur mon blog...Si cela te tente de jouer le jeu !

kalistina 29/04/2009 22:55


Je vais aller voir ça!


Neph 28/04/2009 12:15

Ah oui, c'est décevant, la couverture est jolie et rien que le nom de Tournier pouvait inciter à la confiance !

kalistina 29/04/2009 22:53


Cela dit peut-être en attendais-je trop!