Elle danse dans le noir de René Frégni

Publié le par kalistina

Sa femme lui a dit un soir: « Je n'ai plus de désir pour toi. » Le lendemain elle partait avec leur petite fille de six ans, Marilou. Le choc, terrible, le projette quatre ans en arrière, lors de la disparition de sa mère. Présent et passé se télescopent. Dans la touffeur de l'été, René Frégni ne dort plus, son coeur bat trop fort, écrase tout. C'est un homme foudroyé qui se débat, qui s'accroche aux mots pour ne pas se pendre.

J'ai une idée - préconcçue - assez précise de René Frégni : le provençal baratineur, dragueur et magouilleur.  Mais ce roman, s'il est autobiographique, m'a fait découvrir un homme d'une grande sensibilité.
Elle danse dans le noir est un petit récit, lu en quelques quarts d'heure, mais pas léger pour autant. C'est une histoire d'amour, l'amour pour une mère et l'amour pour un enfant. C'est touchant... sans être mièvre. Je suis séduite par cette écriture et je vous le conseille. Tentez! Si ça ne vous plaît pas, vous n'aurez pas perdu beaucoup de temps ni d'argent, et si ça vous plaît, vous aurez découvert une belle plume actuelle.

Commenter cet article

Annabelle Léna 05/06/2009 15:18

J'adore cet auteur, son écriture me bouleverse à chaque fois!@+.www.annabellelena.com/

kalistina 06/06/2009 19:37


Je n'irai pas jusque là quant à moi mais ça fait plaisir de voir ton enthousiasme!


Stephie 05/05/2009 06:30

Je viens de le terminer, merci pour la découverte.

kalistina 05/05/2009 21:57


J'espère que ça t'a plu! Je verrai ton article de toutes façons ;-)


Anne 30/03/2009 16:06

Un très très grand coup de coeur pour moi!

kalistina 05/04/2009 22:49


@ Edelwe : oui, surtout toi qui es du coin :-)
@ Stephie : comme tant de livres... tout est à noter ou presque!
@ Lilly : oui relativement, mais disons qu'il rencontre volontiers les scolaires, et qu'en plus il est provençal, donc double raison pour moi de le connaître. Je ne sais pas s'il est vraiment connu
en dehors de la région.
@ Meria : en plus il est tout petit-petit!
@ Anne : je l'aurais parié!


Meria 30/03/2009 13:29

Tout à fait le genre qui me plait ! hop, dans ma LAL

Lilly 30/03/2009 10:17

Je n'avais jamais entendu parler de cet auteur. Moi aussi je vais noter. Il est médiatique ?