Sans feu ni lieu de Fred Vargas

Publié le par kalistina


Clément Vauquer est une rareté. Il est stupide au point d'exécuter ce qu'on lui demande de faire sans se poser de questions, et assez aveugle pour ne pas voir la tombe qu'on creuse sous ses pieds. Pour un manipulateur, c'est une véritable aubaine.

Lorsque son portrait s'étale à la une de tous les journaux et qu'on l'accuse d'être le tueur en série de jeunes parisiennes, il n'y a que la vieille Marthe pour croire à son innocence. Cette ancienne prostituée, qui avait pris Clément enfant sous son aile, va tout faire pour prouver l'innocence de "son petit". Elle fait appel à Louis Kehlweiler, ancien client et ami de longue date, qui va mener l'enquête avec son équipe d'érudits, les évangélistes.

 

J’avais lu quelques nouvelles de Fred Vargas, mais un seul autre roman auparavant : Pars vite et reviens tard, que j’avais beaucoup apprécié. J’avais cependant trouvé quelques lenteurs au début, ce qui n’est pas le cas ici.

Les personnages sont attachants, y compris le présumé coupable, et toujours décalés, comme Vargas sait si bien les inventer. J’ai eu le plaisir de retrouver les évangélistes !

J’aime l’évocation des « vieilleries » qui semble être récurrente dans les romans de FV : le crieur dans Pars vite et reviens tard, et ici… ceux qui auront lu ce roman jusqu’à la fin comprendront mon allusion ludique. Il y a aussi ces occupations toujours improbables des personnages, comme le travail de Louis sur Bismarck, ou encore l’épisode du « napperon protège-fils » (sublime idée).

Quant à l’intrigue, elle est bien menée, on peut faire confiance à l’auteur : prenante, sans temps mort, pleine de rebondissements. Même si j’avais malheureusement subodoré l’identité du coupable.

Publié dans romans policiers

Commenter cet article

Music Search 03/03/2010 09:24


J’ai beaucoup aimé ce polar, l’un des meilleurs de Vargas. Evidemment, ça ne vaut pas Millemium (le premier du moins, parce que le deuxième est tout de même moins bon...), mais c’est assez haletant
et les personnages très attachants. Un très agréable moment de lecture.


kalistina 03/03/2010 23:16


N'ayant pas lu Millenium, je ne peux pas dire... mais je suis partiale, j'aime Vargas ;-)


Nicolas 08/07/2009 22:30

Un des meilleurs Vargas, même s'il est moins connu. Personnages attachants (les évalgélistes et Vandoosler), rythme assez haletant, bonne intrigue... un pur régal!

kalistina 08/07/2009 23:56


Oui, personnages très attachants!! Il faudrait que je m'achète d'autres de ses romans.


Nanne 06/10/2008 22:34

C'est un roman de Fred Vargas que j'ai prévu de lire sous peu de temps, Kali ... Ton article me met l'eau à la bouche et m'intrigue. Mais c'est bon signe ;-D

kalistina 12/10/2008 17:28


Vargas c'est toujours chouette!


InFolio 22/09/2008 21:48

Une nouvelle adepte de Vargas o/ Avec ma mère, dès qu'il y en a un qui sort, on se précipite ! Tu imagines bien que "Un lieu incertain" a été acheté qq jours après sa parution. Ah, les trois Evangélistes... j'aime la manière dont ils sont chacun marqués par l'époque historique qu'ils étudient.

kalistina 25/09/2008 23:55


Alors, il est bien, ce "lieu incertain"? Quant aux évangélistes, ce sont les personnages que j'aime le plus, du peu que j'ai lu de FV.


yueyin 22/09/2008 18:41

Encore un roman de Vargas que j'ai beaucoup aimé :-))) on retrouve l'allemand et les évangéliste (sans parler du crapaud) dans un autre roman : un peu plus loin sur la droite... qui recèle son lot de personnages étranges et de bizarrerie bizarre notament une superbe machine à rien :-))) (j'avais craqué pour l'idée du napperon protège fils moi aussi :-))

kalistina 25/09/2008 23:54


Tiens, justement un roman dont il faudrait que je fasse la critique! Je vois que, pour les deux livres, on a noté les mêmes anecdotes.