Kali à Bergen

Publié le par kalistina

Après une journée et une nuit dans les trains, nous arrivons enfin à Bergen (voui, ils ne connaissent pas les TGV, cette merveille…).

Le samedi, nous visitons bien sûr le marché aux poissons de Bergen, « qui attire les habitants du pays tout entier » selon nos deux guides. Bon, quand on habite à côté du Vieux Port, c’est sûr que ça impressionne moins, mais c’est bien sympathique !

Nous nous retrouvons dans une Bergen noire de monde, au beau milieu d’une course internationale de bateaux dont nous n’avions pas eu vent (de beaux marins en uniforme à tous les coins de rue !). On en profite pour s’éclipser un peu et voir les très jolies maisons et les petites rues du vieux quartier.

On se retrouve à la boulangerie / salon de thé, où je dois un bon gros sourire au client devant moi… Ce vieux monsieur anglais demande un thé et un verre d’eau à la serveuse ; celle-ci lui apporte un grand verre d’eau sur un plateau avec « quelque chose » posé à côté. « Thank you, so I’m waiting for my tea ». Regard surpris de la fille… suivi d’un regard encore plus surpris du type, qui regarde le plateau avec circonspection et finit par lancer un « well ! that’s a tea !! ».

Le lendemain : journée sur les fjords (ou « dans » ?). Magnifique, d’autant qu’on a eu la chance d’avoir de longs moments de soleil.

Le soir, retour au bercail, enfin au grand dortoir de 40 lits où deux d’entre eux nous attendent. Autour d’un petit thé du soir, on se retrouve à assister à une discussion stupéfiante entre l’un des gérants dudit dortoir (tenu par la ligue des jeunes chrétiens je-sais-plus-quoi) et un touriste cartésien, sur les théories de Darwin… C’est fou comme chacun des deux a su développer son imagination au moment de trouver les exemples les plus percutants pour défendre sa thèse. Surréaliste, en tout cas !

Le lundi, au moment du petit déjeuner, je discute avec une Australienne et nous avons la joie de causer bouquins :-) Je lui ai d’ailleurs confié un des mes livres « bookcrossing » pour qu’elle le relâche dans son joli pays. L’après-midi, nous prenons le ferry pour visiter les îles des alentours de Bergen. C’est là que nous comprenons pourquoi la ville a la réputation d’être l’une des plus pluvieuse du monde… Ma foi, les cascades étaient bien jolies quand même et les maisons aussi, même si ce n’est peut-être pas flagrant sur la photo, et nous avons pu passer les quatre heures de la balade à papoter avec une touriste de Mantes.

 

Le mardi, nous prenons le funiculaire pour aller admirer un magnifique panorama de la ville et des fjords alentours. Soleil, ce jour-là !

S’ensuit une virée à la librairie, où je me réapprovisionne (je rappelle que j’ai passé quelques jours plus tôt pas loin de vingt heures dans le train, donc j’ai épuisé mon stock et ai entamé celui de la copine). Ne vous extasiez pas, j’ai acheté deux livres en français… Le soir, nous mangeons des pâtes au saumon sauvage (délicieux !), vendu par un français qui fait là son dernier job d’été avant son installation définitive au pays des fjords. Chouette aventure ! Et la soirée se termine en beauté avec un verre au bar, où nous sommes servies par le tenancier, que nous prenons d’abord pour un expatrié. C’est en fait un natif du coin, mais tellement passionné par la langue française qu’il est venu faire ses études à Nantes et qu’il papote avec tous ses clients francophones pour entretenir son français (vraiment excellent ! pas d’accent, un vocabulaire qui me ferait presque honte à moi française… bref, la classe).

Pour notre dernier jour à Bergen, nous visitons le musée hanséatique, très instructif, ainsi que les maisons alentours.

Drame du jour : mon sac à main se rebelle et décide de craquer sous son poids indécent… me voilà contrainte et forcée d’aller faire les boutiques :p Le séjour se clôt sur la nuit dans le car, jusqu’à Oslo. 14h de trajet, moi qui suis malade au bout de dix minutes… j’ai cru mourir et m’en suis voulu toute la nuit, d’autant plus qu’il a fallu changer de car à une heure du matin, alors que je venais de m’endormir… Heureusement que c’est vraiment moins cher que le train, ces saloperies !

Publié dans escapades et voyages

Commenter cet article

hamnessa 03/09/2008 22:15

Bon alors cette partie du voyage fut plutôt bonne malgré les heures de bus qui t'ont rendu malade...c'est long 14h :/Tu m'étonnes que tu aies lu tous tes bouquins lors des trajets!! Tu en avais combien en tout??Je constate que le français et quand même bien parlé en Norvège ;)

kalistina 04/09/2008 22:54


J'avais pris 4 livres et j'en ai abandonné un, mais ma copine avait les siens donc on a fait des petits échanges! et j'ai même pas pu lire dans ce fichu car... parce que 14 heures c'est très long
en effet!


Alain 01/09/2008 16:11

Aaaahhhh les sacs des filles!! lol rempli de livres, sachant que 2 livres font 1kg.... Joli reportage où j'ai noté le mot fjord... qu'on retrouve dans Oxford lolMerci pour ce reportage sans frontières

kalistina 04/09/2008 22:41


Ah ben oui tiens!! Oxford! J'adore quand tu m'apprends des trucs!


Karine 30/08/2008 14:06

J'adore lire les récits de voyage!  Et surtout voir les magnifiques photos!  La photo du fjord me rappelle certains paysages de chez moi mais j'imagine que là-bas, ce soit être 1000 fois plus majestueux!!

kalistina 31/08/2008 11:44


Oh chez toi, ça doit être fabuleux aussi! Un jour...


Isil 30/08/2008 09:39

Les photos sont magnifiques, même par temps gris. Donc, il faut éviter de commander du thé en Suède!

kalistina 31/08/2008 11:43


oh, bah c'était un simple thé en sachet, quoi! comme dans beaucoup de cafés en France! Cela dit, le faire tremper dans un grand verre plutôt que dans une tasse, ça, c'est étrange, en effet.