Ecoute-moi de Margaret Mazzantini

Publié le par kalistina


Timoteo, éminent chirurgien, se trouve réduit à l'impuissance le jour où sa fille Angela est victime d'un grave accident de la route. Alors que les médecins tentent de la ramener à la vie, Timoteo, fou de douleur, fait défiler le film de sa vie et nous livre le négatif de son existence apparemment si lisse. Un monologue qui n'a rien d'une supplique, dans lequel Timoteo révèle le secret de la passion ravageuse qu'il eut pour une femme prénommée Italia.
 

Au départ, pendant une bonne cinquantaine de pages, cette lecture m’a mise mal à l’aise. Il s’agit d’un roman dont le héros est le narrateur, et sa façon d’évoquer ses actes ou ses sentiments me semblait malsaine. Je ressentais sa façon de s’exprimer comme un mélange entre froideur et perversité, mais j’ai voulu poursuivre ma lecture. Quand même on m’en avait dit tant de bien, et un livre qui bouscule, c’est de la littérature.

J’ai bien fait de persévérer ! Le mal-être s’est déplacé, et j’ai eu à un moment l’impression que c’était finalement Timoteo, le narrateur, qui était mal à l’aise, parce que souffrant tant que ne sachant pas comment exprimer son trop plein d’émotions. Sa rencontre plus qu’étrange avec Italia apparaît comme une passion, de celles qui marquent et qui ne s’expliquent pas. Cet homme voit sa fille prise entre la vie et la mort devant lui, et son besoin alors, c’est de lui avouer sa double vie, lui parler de celle qui a fait sa vie, sa maîtresse Italia. Etrange, non ??

Cette histoire bouscule, parce qu’elle n’est pas du tout manichéenne, elle n’est même pas morale, en fait. Mais elle est vraiment bien écrite et sonne vrai. Merci Françoise pour ce livre de swap !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chacha 03/07/2008 11:06

Coucou miss,J'essaie lamentablement de t'envoyer des emails qui me reviennent chaque fois car je dois avoir une vieille adresse plus trop d'actualité...donc si tu veux bien me faire parvenir de quoi te raconter ma vie...et j'ai un petit truc de lecteur à te proposer!!!BizouilleCha

kalistina 03/07/2008 23:26


'Fectivement, rien reçu du tout! Petit mail pour toi :o)


DonaSwann 01/07/2008 11:18

J'ai un roman de Mazzantini à lire dans les mois qui viennent, ça a l'air bien.Au fait, un swap, c'est l'équivalent d'un RABCK ?

kalistina 03/07/2008 23:25


Le swap va plus loin qu'un rabck ; c'est plutôt un relais-colis, sauf qu'on ne sait pas qui est son expéditeur. Remarque, avec les relais colis du BC non plus, si?


yueyin 29/06/2008 20:56

Intriguant dis moi, je ne sais pas trop si je suis tentée ou non, en même temps j'ai bien envie de voir si des dois à la bibli.... :-)

kalistina 03/07/2008 23:24


Mais YY, tu sais bien que tu es toujours tentée par tout ;p


Françoise 28/06/2008 14:25

Je suis contente que ce livre t'ait plu, c'est ce que je j'ai lu de plus fort durant l'année scolaire précédente, hormis le fait que c'est de la littérature italienne (et que j'ai un faible pour l'Italie). Le roman a été adapté au cinéma avec Pénélope Cruz et Sergio Castellito dans les rôles principaux, de bons acteurs mais le résultat est inférieur au livre à mon avis...Bonnes vacances à toi et à bientôt

kalistina 03/07/2008 23:24


Tout à fait d'accord avec toi lorsque tu dis qu'il s'agit d'un livre fort ; du genre à ne pas laisser le lecteur indifférent. J'ai découvert après lecture l'existence du film, mais ne l'ai pas
vu.
Bonnes vacances collègue ;o)


Florinette 27/06/2008 12:08

Je l'ai vu l'autre jour à la biblio, mais la couverture ne m'avait pas vraiment emballée, maintenant je sais ce qu'il me reste à faire ! ;-)

kalistina 03/07/2008 23:22


Toi aussi tu fonctionnes parfois à la couverture? :-)