Diderot au prix de gros

Publié le par kalistina

Trois ouvrages pour le prix d’un :-)

diderot.jpg

J’ai lu Le rêve de d’Alembert, le Supplément au voyage de Bougainville et enfin Contes et entretiens.

Le premier, lu avant les autres, m’a donné quelques maux de tête… Diderot expose ses théories matérialistes et, expliquer pourquoi et comment « tout est matière », je vous assure que ce n’est pas de la tarte. Heureusement, il choisit la forme du dialogue et on lit donc un certain nombre de répliques savoureuses, pleines d’ironie, dans un ton résolument moderne.

Le supplément au voyage de Bougainville est bien différent. On a encore un dialogue entre deux personnages, un naïf et l’autre détenteur du savoir, et encore un ton en apparence léger qui permet de transmettre des messages au sens fort. Beaucoup plus simple à lire et à comprendre, ce supplément m’a vraiment apporté un bon moment de lecture. Diderot y dénonce les travers de la civilisation occidentale, les rapports homme/femme ou la morale chrétienne et les codes civils qui tous deux vont parfois à l’encontre de la nature et de son bon sens. C’est stupéfiant de modernité.

Quant aux Contes et entretiens, j’en ai lu 4 sur les 6, et j’y ai retrouvé ce questionnement sur la conception de la vertu, parfois bien absurde, les rapports homme/femme et l’humour de Diderot. L’un des « contes » m’a semblé particulièrement intéressant, en dénonçant « l’inconséquence du jugement public », ou comment juger le comportement de ses voisins peut parfois entraîner bien des malheurs, uniquement dus à la mesquinerie et à l’hypocrisie.

Bref, si je ne vous conseille pas de découvrir Diderot avec Le rêve de d’Alembert, je vous assure néanmoins que la lecture d’un des deux autres ouvrages est vraiment enrichissante ; ou comment réfléchir sans s’en rendre compte, en lisant la prose d’un homme qui disait des choses profondes dans une langue simple et amusante. En plus ils sont franchement vite lus :o)  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zoline 27/01/2008 17:12

Le supplément au voyage de Bougainville devrait être lu et étudié dans toutes les classes de lycée... un livre qui l'air de rien fait réfléchir. C'est à se demander pourquoi et comment 3 siècles plus tard, après tant de critiques, la société occidentale n'a pas bougé!?!http://petite-litterature.over-blog.fr

kalistina 28/01/2008 21:00

Effectivement, un vrai visionnaire!

yueyin 09/01/2008 21:18

Je crois bien que je n'ai jamais lu Diderot pou de vrai (je veux dire hors école ou peut-être que j'ai étudié une texte ou deux mais sans en garder souvenir...) Ecore une lacune à réparer :-)

praline 08/01/2008 13:01

Bonne année kalistina ! Les bijoux indiscrets et jacques le fataliste m'ont laissé de bons souvenirs...

DonaJuana 04/01/2008 12:00

J'aime beaucoup Diderot, même si je suis loin d'avoir tout lu (je n'ai pas lu le 3ème des ouvrages que tu présentes, mais "La Religieuse", "Paradoxe sur le comédien"...) et je suis contente que tu le présentes ici : les auteurs du XVIIIème sont vraiment rares dans les blogs, précédés de termes qui font peur comme "philosophes". En ce qui concerne Voltaire, par exemple, c'est vraiment jouer à se faire peur pour rien. Quant à Diderot, tu as raison de dire qu'il accompagne les raisonnements les plus serrés par une petite bouffée de malice, d'ironie, de style qui aide la leçon à passer.

kalistina 05/01/2008 01:53

Tu dis ça bien mieux que moi, j'aime beaucoup ta dernière phrase :-D Et je renchéris pour Voltaire.

Naïk 04/01/2008 00:40

C'est une bonne idée ! Je pense qu'il est vraiment intéressant de lire ou de relire ces ouvrages en dehors du cadre scolaire,et comme ça fait longtemps que je ne l'ai pas fait, je vais aller regarder dans ma bibliothèque ;-)à bientôt Kalistina et très bonne année 2008 !

kalistina 05/01/2008 01:52

Merci Naïk, toi aussi!