Lettre d’une inconnue de Stefan Zweig

Publié le par kalistina

lettre-d-une-inconnue.jpg

Un écrivain reçoit la lettre d'une femme qui l'a aimé toute sa vie en silence ; elle l'a connu alors qu'elle n'était encore qu'adolescente, et n'a immédiatement vécu que par lui, qui ne se rendait compte de rien.

 
Je ne vous en dis pas plus, même s’il ne s’agit de toutes façons pas d’une nouvelle à suspense…

Cette nouvelle, c’est l’amour, c’est l’émotion à chaque page. Cette femme raconte sa vie, tout l’amour qu’elle a ressenti jour après jour pour un homme qui ne se souvient même pas d’elle. Elle a construit sa vie entière autour de cet amour, et se déclare enfin, dans des circonstances dramatiques.

L’essentiel de la nouvelle est constituée de la lettre elle-même, que l’homme qui l’a reçue est en train de lire. On ne connaît pas ses réactions avant la fin de sa lecture, mais on imagine, au fur et à mesure, ce qu’il peut, ce qu’il devrait, même, ressentir en lisant une telle déclaration. C’est très émouvant ! Une belle lecture, comme toujours avec Zweig.

Commenter cet article

Alicia 08/09/2011 15:31



J'ai adoré.



kalistina 08/09/2011 23:12



Simple, efficace :D



Lea 03/11/2009 18:53


 c4EST QUI LE HEROS DU ROMAN dans lettre d'une inconnue ? Svp & sa situation dans son environnement geographique , historique familial et social Je vous en suplie .. MERCI


kalistina 03/11/2009 19:38


Tu as eu au moins 8 jours pour lire cette oeuvre qui n'est même pas un roman mais une nouvelle tellement c'est court, et tu ne sais pas qui est le héros? Dis plutôt que tu ne l'as même pas ouvert
et que tu voudrais que je fasse ton devoir à ta place. Tu vas perdre un temps fou à chercher sur Internet, alors que ce serait si rapide de travailler toi-même... D'autant que tu passes à côté
d'une très belle histoire.


sybilline 02/10/2008 22:20

Comment un auteur homme parvient-il à pénétrer de façon si brûlante dans le coeur et la passion d'une femme? Je l'ignore et m'en émerveille, d'autant que son écriture est à la hauteur de sa prodigieuse sensibilité

kalistina 05/10/2008 01:58


Tes mots me touchent puisqu'ils rejoignent ma pensée :-) Zweig m'émerveille, moi aussi.


Romanza 17/01/2008 21:18

J'ai lu trois romans de Zweig : La pitié dangereuse ; Le joueur d'échecs et Vingt-quatre heures de la vie d'une femme. Pour ces trois lectures, j'ai ressenti quelques d'indéfinissable, un désir incontrôlable de lire encore et encore, de me laisser transporter dans ce monde si incroyable.J'aime son écriture poétique, ses mots magnifiques ... Un bijou à chaque lecture.J'ai vu l'adaptation de Lettre d'une inconnue. J'ai pleuré tout le long, j'ai adoré, j'ai déifié Zweig d'avoir écrit une histoire si belle .... mais au final, j'ai été extrêmement triste de ne pas avoir découvert cette histoire écrite, de ne pas l'avoir lue .... J'aurai tellement voulu déguster les mots de ce roman sans en connaître le dénouement. Mais bon, tant pis, je suis comme même décidée à le lire!

Nanne 12/12/2007 21:43

Chez Stefan Zweig, la liste à recommander est longue. Je serais tentée de te dire tous ses ouvrages, mais en attendant tu as "Amok", "24 heures de la vie d'une femme", "Le joueur d'échecs", "Les Prodiges de la vie", "Clarissa", "La confusion des sentiments" ... Sans compter tous ses essais et autres biographies qui contiennent de vrais chefs d'oeuvre. Bonne découverte et excellente lecture ...

kalistina 15/12/2007 14:06

Ce sont ses biographies que j'aimerais tenter ; Balzac en particulier.