Le chat qui venait du ciel de Takashi Hiraide

Publié le par kalistina

chat-qui-venait-du-ciel.jpg

Quand un jeune couple emménage un jour dans le pavillon d'une ancienne demeure japonaise, il ne sait pas encore que sa vie va s'en trouver transformée. Car cette demeure est entourée d'un immense et splendide jardin, et au cœur de ce jardin, il y a un chat. Sa beauté et son mystère semblent l'incarnation même de l'âme du jardin, gagné peu à peu par l'abandon, foisonnant d'oiseaux et d'insectes.

Tout le charme infini de ce livre tient dans la relation que le couple va tisser avec ce chat qui se fond dans la végétation exubérante pour surgir inopinément, grimpe avec une rapidité fulgurante au sommet des pins gigantesques, frappe à la vitre pour se réconcilier après une brouille. Un charme menacé, car ce qui éveille en nous la beauté et appelle le bonheur est toujours en sursis...

 

Takashi Hiraide est poète avant d’être romancier, et je veux bien le croire : quelle belle écriture, pleine de mélodie, pleine de souffle !

Je suis un peu en panne de lecture en ce moment (dans le sens où j’ai du mal à me plonger dans quel récit que ce soit… n’allez pas croire que j’ai englouti les 130 et quelques livres de ma Pal en quelques jours :p). J’ai donc choisi dans ma bibliothèque un livre bien petit, bien fin, pour me donner du courage.

Bien m’en a pris, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce petit livre. L’histoire est toute simple, ce qui est parfait pour mes neurones fatigués. C’est aussi très beau, surtout grâce au style vraiment poétique, on se laisse porter par la vague et c’est rassérénant.

Les choses sont simples mais vues avec le regard inspiré du poète : une petite ruelle qui devient le passage de l’Eclair, et surtout un chat, le mystérieux Chibi, qui semble tout droit venu du ciel.

J’ai aussi beaucoup aimé les passages où le narrateur fait ami-ami avec son copain la libellule bleue (oui, c’est un monsieur libellule).

C’était vraiment le genre de lecture qu’il me fallait en ce moment et je pense que ça peut plaire et toucher de nombreux lecteurs, et pas uniquement ceux qui ont du mal en ce moment comme moi !

Comme quoi ça a du bon d’avoir une PAL exponentielle : quelle que soit l’humeur du moment, avec un peu de bonne volonté, on finit forcément par trouver quelque chose qui y correspond :-)

Commenter cet article

Naïk 05/10/2007 00:42

Poésie, japon, chat... ce roman me tente beacoup, je le note ! merci Kalistina :-)

kalistina 05/10/2007 20:54

You're welcome ;-)

Virginie 29/09/2007 11:28

J'ai beaucoup aimé ce livre aussi, et c'est vrai que j'ai trouvé très drôle le passage de la libellule;o)

kalistina 29/09/2007 17:28

dans un autre bouquin, une telle scène m'aurait faire dire "il est complètement frappé", mais là, dans le contexte, c'est juste très beau!

Florinette 25/09/2007 11:28

Chouette je l'ai dans ma PAL, qui grossit de jour en jour... ;-)

kalistina 27/09/2007 19:39

la mienne aussi... surtout en ce moment! j'achète mais lis très lentement.

nathalie 23/09/2007 22:56

Hum, je note ce titre avec plaisir. Ah, je vois que je ne suis pas la seule à avoir une PAL qui dépasse les 100, ça me rassure, hihihi ... Bonnes lectures, kali ... Bises

kalistina 27/09/2007 19:34

à bientôt nath :-)

arlette 23/09/2007 20:31

J'ai beaucoup aimé ce livre que j'ai présenté le 13 mai sous le tittre " la grâce du chat" . Un petit bijouBonne soirée

kalistina 27/09/2007 19:34

ton titre est effectivement bien trouvé!