L'enfant des Lumières de Françoise Chandernagor

Publié le par kalistina

enfant-des-lumieres.jpg

Veuve à trente ans, sans appuis, sans fortune, sa femme fuit Paris et la Cour pour se réfugier dans une campagne éloignée avec son fils Alexis, âgé de sept ans. Désormais, elle va consacrer sa vie à cet enfant. Avec une idée fixe : le rendre invulnérable. D'Alexis, si gai et charmeur, Madame de Breyves veut faire un homme apte à tous les combats, toutes les ruses. 

Ce grand roman d'amour - celui d'une mère pour son fils - se situe à la fin du siècle des Lumières, à la veille de la Révolution. Mais les questions qu'il pose sont aussi celles d'aujourd'hui : pour affronter un monde de plus en plus dur, faut-il endurcir nos enfants ? Quelles valeurs transmettre encore, quand autour de nous la société se défait ?
 
Un très bon roman historique. L'auteur décrit très bien les paradoxes et l'hypocrisie de la société aristocrate au temps des Lumières. Je n'ai pas saisi toutes les subtilités des arnaques boursières de Necker et compagnie, mais l'impression est bien rendue quand même :-) On voit la fin de ce monde, à laquelle il ne s'attend pas, ou si peu, ou si mal.

Cette toile de fond nourrit aussi le destin personnel de la comtesse de Breyves et de son fils. Ce gamin est atroce, j'ai souvent eu mal pour sa pauvre mère ; comment réagir face à un enfant qui n'a pas le moindre sens moral?? 
La comtesse est une femme vraiment très forte dans l'adversité, elle arrive à toujours trouver une solution de ses malheurs, elle sait se retourner et même tirer le meilleur parti de la situation, comme avec son fils. Elle est pleine d'amour pour lui, et la fin illustre bien ce dévouement maternel ainsi que cette capacité à réagir pour le mieux. Fin très réussie!

500 pages qui se lisent vite et avec grand plaisir.

Ruiné par des affairistes sans scrupules, le comte de Breyves s'est donné la mort : au XVIIIe siècle, pire qu'un malheur, un scandale. 

Publié dans romans historiques

Commenter cet article

Ellcrys 24/01/2010 20:46


J'ai vraiment adoré ce roman, qui était le premier de l'auteur que je lisais. Moi qui est folle d'histoire et de romans historiques, j'ai été ravie. Un auteur que je vais suivre...


kalistina 24/01/2010 22:00


Moi aussi j'aime beaucoup les romans historiques!


Daniel Fattore 22/08/2008 13:32

Il me semble qu'il prend la poussière sur ma PAL... j'ai dû le gagner à un concours de livres. A faire remonter, donc?...

Anne 10/08/2007 12:34

Tu peux lire aussi "La chambre". Moi je l'avais dévoré alors que je lis jamais de romans historiques!

kalistina 12/08/2007 14:01

Je me demande si je ne l'aurais pas, caché chez je ne sais plus qui... ?

Emeraude 09/08/2007 16:52

moi  je suis en plein dans "il faut qu'on parle de Kevin". Donc je crois que j'aurai assez des mères aux fils immoraux;-) (ceci dit, pour le moment, très très bonne impression du livre!)

kalistina 12/08/2007 14:01

Oui il est à la mode celui-là, j'en ai entendu parler pas mal de fois à la tv!

loba 09/08/2007 12:40

J'avais bien aimé ce livre, qui retrace bien cette époque

kalistina 12/08/2007 14:00

Je suis contente de savoir que c'est fidèle à l'histoire, c'est toujours ce qui m'inquiète un peu!