Le temps de l’innocence d’Edith Wharton

Publié le par kalistina

temps-de-l-innocence.jpg

Newland Archer, symbole de toute une société imbue d'elle-même, devient, sous la plume d'Edith Wharton, l'incarnation d'un espoir avorté. A la veille de ses fiançailles avec la chaste May Welland, appartenant comme lui à la plus haute caste new-yorkaise des années 1870, il rencontre Ellen Olenska, comtesse désargentée, sensuelle et éprise de liberté.

 

Edith Wharton décrit à merveille le déchirement de Newland Archer, tiraillé entre les codes sociaux et moraux de sa « caste » et ses sentiments pour une femme qui n’est pas la sienne.

J’ai eu l’impression d’ailleurs que, bien qu’Ellen Olenska soit le déclencheur de toutes les réflexions de Newland, le jeune homme aurait peut-être remis en cause le monde dans lequel il vit, de toutes façons. C’est terrible de voir le paradoxe auquel il n’arrive pas à échapper : il prend conscience de l’absurdité et de l’hypocrisie de certains codes auxquels il se plie, mais ne peut concevoir de faire autrement.

C’est cette critique de la société new-yorkaise des années 1870 qui fait tout l’intérêt du livre ; l’intrigue amoureuse ne m’a pas semblée à la hauteur, un peu en demi-teinte, et lu tant de fois déjà…

Bref, j’ai pris plaisir à lire ce roman, mais je n’y ai pas trouvé en Edith Wharton la Jane Austen américaine que j’espérais.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Isil 04/08/2007 12:14

Ton commentaire me confirme ce que j'imagine à propos de Wharton, je ne suis pas sure d'aimer, mais il faut que je me lance.

kalistina 12/08/2007 13:48

Faut se faire sa propre idée :-)

Anne 02/08/2007 17:31

Comme je n'ai toujours pas lu J.Austen, je commencerais plutôt par elle.

kalistina 12/08/2007 13:44

Ah oui, franchement, je crois que c'est le choix qui s'impose!

Jules 02/08/2007 00:20

Un seul Wharton à mon actif, pas très apprécié et c'est une très pâle imitation de Jane Austen...

kalistina 12/08/2007 13:43

C'était lequel?

yueyin 01/08/2007 23:54

Lire Wharton fait parti de mes (nombreux) projets de lecture :-)

kalistina 12/08/2007 13:43

comme nous en avons tant :-)

Allie 01/08/2007 21:22

Je n'ai pas lu celui-là mais en général, j'aime beaucoup Wharton!

kalistina 12/08/2007 13:41

Chez ma mère j'ai retrouvé "Ethan Frome" mais n'ai pas pensé à le récupérer, j'aurais peut-être dû pour une relecture, un jour.