Au bonheur des ogres de Daniel Pennac

Publié le par kalistina

au-bonheur-des-ogres.jpg

Benjamin Malaussène a un drôle de métier : bouc émissaire au service réclamations d'un grand magasin parisien où il est chargé d'apitoyer les clients grincheux. Une bombe, puis deux, explosent dans le magasin. Benjamin est le suspect numéro un de cette vague d'attentats aveugles. Attentats ? Aveugles ?

Et s'il n'y avait que ça ! Quand on est l'aîné, il faut aussi survivre aux tribulations de sa tumultueuse famille : la douce Clara qui photographie comme elle respire, Thérèse l'extralucide, Louna l'amoureuse, Jérémy le curieux, le Petit rêveur, la maman et ses amants... Le tout sous les yeux de Julius, le chien épileptique, et de Tante Julia, journaliste volcanique. Quel cirque ! 

 

Après deux lectures un peu décevantes, quel plaisir de lire du Pennac ! J’adore son écriture, ça part dans tous les sens et on est emporté sans jamais s’ennuyer.

J’avais lu il y a 3 ou 4 ans un des livres de la saga Malaussène, mais ce n’était pas celui-ci. C’est donc avec plaisir que j’ai découvert celui par lequel tout commence !

Ce pauvre Benjamin a vraiment une vie de fou, aussi bien au boulot qu’en famille. Il est très attachant et j’ai tremblé avec lui tout au long de l’histoire. L’énigme policière ajoute un intérêt supplémentaire à ce roman déjà très agréable à lire. En plus de ça, il y a quelques petites références littéraires par-ci par-là que je me suis empressée de noter dans ma LAL :-)

C’est avec grand plaisir que je découvrirai dans quelques temps les tomes suivants.

Commenter cet article

Luna 05/06/2011 10:50



Au bonheur des ogres est vraiment une très agréable surprise pour moi : je ne connaissais pas du tout l'univers de Daniel Pennac et je suis absolument conquise !
J'aime beaucoup le ton de la fatalité et légèrement cynique qu'il emploie. Sans compter que les personnages sont dans cette ligné : Ben est vraiment de mauvaise fois, surtout quand il s'agit de
tante Julia !
C'est vraiment un livre très agréable et d'une simplicité comme on n'en trouve plus et c'est ça que j'aime. L'auteur ne se cache pas derrière ses mots et c'est drôlement agréable... J'espère que
je vais avoir bientôt l'occasion de découvrir la suite !

D'ailleurs, si ça t'intéresse, je viens de publier mon avis sur ce livre sur mon blog...
Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!



Edelwe 23/02/2009 18:23

Je pensais justement à cette série hier. J'ai vraiment adoré (surtout le tome La petite marchande de prose (le 3)). Je me demandais s'il allait un jour poursuivre cette série. PS: Le dictateur et le hmac est absolument génial. Je vous le conseille vivement!

kalistina 01/03/2009 17:04


Je n'ai pas dépassé les 3 premiers tomes... pour la bonne raison que je n'ai pas les suivants à la maison :-)


Christina 04/08/2007 16:12

On me l'a prèté et il est dans ma bibliothèque depuis un petit moment mais j'avoue que j'ai un peu peur de le commencer, peut être par cause d'être déstabilisée par le style étrange de Daniel Pennac 

kalistina 12/08/2007 13:50

On adore ou pas, il faudrait vraiment que tu te lances, tu fais peut-être partie de ceux qui comme moi accrochent bien à ce style!

bregman 25/07/2007 21:11

Voici une très bonne idée de lecture pour les vacances qui arrivent ! On m'avait déjà parlé de ce livre il y a déjà bien longtemps, mais je n'avais toujours pas pris le temps de m'en imprégner.Merci ;)

kalistina 26/07/2007 02:19

Un livre rêvé pour des vacances, en effet :-D

Isil 20/07/2007 18:20

J'ai lu un Pennac il y a longtemps, incapable de me souvenir lequel et de quoi ça parle. Je vais peut-être lire celui-ci pour voir si je suis définitivement insensible à cet auteur.